Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

MÉTALLURGIE : EUROPA METALLI DONNE LE POUVOIR À SA FILIALE ALLEMANDE

Publié le

La famille Orlando tire les leçons de sa coûteuse expérience de leader européen de transformation du cuivre. Toutes ses activités industrielles sont reprises par la filiale allemande Kabelmetal .

 


Satisfaction après six ans de résistance. Tel doit être le sentiment des responsables de l'allemand Kabelmetal, qui apparaît comme le principal bénéficiaire de la réorganisation d'Europa Metalli, premier transformateur européen de cuivre. Le groupe de la famille Orlando, qui avait acheté Kabelmetal en 1989, après avoir pris le contrôle, deux ans plus tôt, du français Tréfimétaux, n'a jamais réussi à imposer sa loi à sa puissante filiale allemande, qui était restée à l'écart, en 1993, du regroupement opérationnel des activitées italiennes et françaises. Le groupe entre maintenant dans une nouvelle phase. Malgré un retour aux bénéfices (14millions de francs en 1994, mais 51millions pour la filiale française Tréfimétaux), l'actionnaire familial est conduit à reconnaître ses limites, tant financières que manageriales. Par le biais d'un montage complexe, plus de 2,5milliards de francs vont être réinjectés dans les différents holdings de contrôle. Mais, surtout, toutes les activités industrielles cuivre et laiton vont être regroupées sous la houlette de Kabelmetal, rebaptisé KM Europa Metal. Dans un premier temps, cet ensemble industriel sera détenu à 77% par SMI (où l'on retrouve le holding familial Orlando et d'autres actionnaires, comme Pechiney). Mais cette participation baissera dans l'avenir, en restant toutefois majoritaire.

Le président du conseil de surveillance devrait être Jorg Stegmann, actuel patron de Kabelmetal, et le nouvel ensemble sera géré par un directoire de sept membres (trois allemands, trois italiens et un français, sans doute Jean Chouvel, directeur général de Tréfimétaux), qui travaillera de façon collégiale. L'objectif de Luigi Orlando, patron du groupe, est de mettre à la tête de son ensemble industriel "un management européen, sans bannière nationale de référence". D'un point de vue industriel et commercial, cette nouvelle organisation va introduire de profonds changements. Les structures par sociétés vont faire place à des regroupements européens. Les principales divisions opérationnelles devraient concerner notamment les laminés, les barres, les tubes et les produits spéciaux.

Un réseau commercial unique devrait être mis en place. Reste à connaître les conséquences de ce regroupement sur les différents sites de production. Des rationalisations apparaissent en effet inévitables. Malgré le redressement enregistré l'an dernier, le marché européen reste structurellement surcapacitaire, avec une myriade de petits producteurs qui résistent aux concentrations. Et le leader doit encore faire pas mal d'efforts de productivité. Avec son bénéfice de 14millions de francs, Europa Metalli fait pâle figure à côté d'un challenger comme l'allemand Wieland. Celui- ci, pourtant près de trois fois plus petit, a enregistré l'an dernier un résultat de 105millions de francs. Jean-Pierre GAUDARD



Europa Metalli en bref

Chiffre d'affaires 1994: 11,3milliards de francs.

Production: environ 750000tonnes de demi-produits (40% de laminés, 60% de barres et tubes)

Effectifs: 10000personnes, dont 4700 en Allemagne, 2000 en France, 2000 en Italie, 300 en Espagne.

USINE NOUVELLE N°2501
 

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle