Métallurgie : la baisse des accidents du travail se poursuit, mais les TMS repartent à la hausse

En 2014, la fréquence des accidents du travail atteint son plus bas niveau historique dans la métallurgie, mais les maladies professionnelles repartent à la hausse après deux années de baisse, portées par une augmentation des troubles musculo-squelettiques (TMS).

Partager

"Depuis les années 2000 et l’arrivée de nouvelles machines, les accidents du travail sont en baisse régulière dans la métallurgie", explique Pascal Jacquetin, de la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), présentant jeudi 12 novembre le bilan annuel des accidents du travail et maladies professionnelles.

Entre 2013 et 2014, le nombre d’accidents du travail a baissé de 4,3% dans la métallurgie (il y en a eu 52080). Une diminution qui s’explique en partie par la situation économique: plus de chômage, c’est moins de salariés exposés. Les statistiques montrent même qu’en période de décroissance économique, la baisse des accidents du travail est beaucoup plus forte que celle des effectifs, car les premiers qui partent sont les intérimaires et CDD, souvent moins bien formés.

Les manutentions manuelles à l'origine de la moitié des accidents

Le nombre d’accidents par salarié confirme cette amélioration de la sinistralité dans la métallurgie: en 2014, il y a eu 31,2 accidents du travail pour 1000 salariés dans cette branche, un niveau historiquement bas, en-dessous de la moyenne nationale (34 accidents pour 1000 salariés). Depuis 2004, ce taux a baissé de 26%. Selon la CNAMTS, la baisse des accidents, dans la métallurgie, s’explique à 40% par la diminution des effectifs, et à 60% par les efforts du secteur.

En regardant plus finement, on s’aperçoit que les accidents ont surtout augmenté dans l’industrie automobile, et sont les plus élevés dans la fabrication de produits métalliques (sauf machines et équipements). La moitié des accidents du travail sont dus à une manutention manuelle.

Si les accidents diminuent, les maladies professionnelles, elles, repartent à la hausse dans la métallurgie, de plus de 6%, après deux années de baisse. Ce sont les troubles musculo-squelettiques (TMS), qui représentent 85% des maladies professionnelles du secteur, qui expliquent cette augmentation, mais aussi les maladies liées à l’amiante (cancers professionnels et autres affections) et les atteintes auditives. Ici aussi, le secteur le plus concerné est celui de la fabrication de produits métalliques.

Il y a tout de même eu 50 décès par accident du travail dans la métallurgie en 2014 (53 en 2013).

Cécile Maillard

0 Commentaire

Métallurgie : la baisse des accidents du travail se poursuit, mais les TMS repartent à la hausse

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS