METabolic EXplorer va supprimer le tiers de ses effectifs

Mauvaise nouvelle pour les salariés de cette société de génie végétal, dont le siège se situe à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

Partager
METabolic EXplorer va supprimer le tiers de ses effectifs

"Faire face à une nouvelle donne économique et à des conditions de marchés qui ont évolué depuis le début de l'année." C'est ainsi que justifie la direction de l’entreprise de chimie biologique METabolic EXplorer pour justifier la suppression de 45 postes, soit 36 % des salariés, passant de 117 à quelque 75 personnes. La nouvelle, rendue publique lundi 8 octobre, a été annoncée vendredi 5 octobre lors du dernier comité d'entreprise.

Ce week-end, METEX avait annoncé avoir scellé un nouvel accord avec le malaisien Bio-XCell, dans le cadre de son projet de construction d'une usine en Malaisie, qui accuse un retard important. "METabolic EXplorer et Bio-XCell sont convenus de poursuivre leur partenariat dans un cadre contractuel renégocié", précise la direction. Dans ce contexte, les deux partenaires ont signé un accord fixant à sept mois, au maximum, "la durée nécessaire pour mettre en place des mesures techniques et contractuelles afin d’assurer la bonne poursuite du projet".

Une réorganisation discutée le 15 octobre

Parallèlement à la signature de cet accord de suspension, Bio-XCell a restitué à METabolic EXplorer la garantie bancaire d’un montant de 5,5 millions d'euros. La société française, en contrepartie de cette restitution, s'engage à donner, à l'issue de cette période de sept mois, une nouvelle garantie qui ne mobiliserait pas sa trésorerie disponible.

Le comité d'entreprise sera convoqué pour une nouvelle réunion qui se déroulera le 15 octobre, au cours de laquelle sera discuté ce projet de réorganisation, et notamment son impact sur l'emploi.

Créée en 1999, METabolic EXplorer est une entreprise qui a pour vocation de permettre à des industriels destinés à remplacer les procédés pétrochimiques actuels par l’utilisation d’une large gamme de matières premières d’origine végétale pour la fabrication d'objets de la vie courante (plastiques, fibres textiles, peintures, solvants ou encore aliments pour animaux).

Ces procédés alternatifs sont focalisés aujourd’hui sur cinq produits, représentant des marchés estimés à près de 11 milliards d’euros au total.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS