MesureUN TENSIOMèTRE à GOUTTE TRèS RAPIDEUtilisant une caméra CCD et un logiciel de calcul spécialisé, cet appareil donne un résultat en moins d'un dixième de seconde. Applications : l'étude des détergents, des émulsions, des mousses, etc.

Partager

Mesure

UN TENSIOMèTRE à GOUTTE TRèS RAPIDE

Utilisant une caméra CCD et un logiciel de calcul spécialisé, cet appareil donne un résultat en moins d'un dixième de seconde. Applications : l'étude des détergents, des émulsions, des mousses, etc.



La connaissance de la tension interfaciale entre deux liquides est de la première importance dans de nombreux domaines, comme les détergents, les cosmétiques, les corps gras, l'agro-alimentaire, etc. C'est à eux que s'adresse le " tensiomètre à goutte automatisé " mis au point par IT Concept, une petite société de Saint-Clément-les-Places, dans la région lyonnaise. Le principe du nouvel appareil a été développé par l'équipe du professeur Robert Verger, du Centre de biochimie et de biologie moléculaire du CNRS, à Marseille. Il consiste à faire se former une goutte d'un liquide dans un autre, non miscible, et à analyser son profil pour en déduire la valeur de la tension interfaciale. A l'origine, les chercheurs travaillaient sur des photographies de la goutte, ce qui était long et fastidieux.

Difficile d'évaluer le marché potentiel

Avec l'ODT 200, il suffit d'une fraction de seconde pour arriver au même résultat. L'appareil développé par IT Concept consiste en un banc optique portant une source lumineuse, la cellule où se forme la goutte et une caméra CCD. Celle-ci numérise le profil de la goutte et transmet les données à un PC, qui calcule le volume et la surface de la goutte ainsi que la valeur de la tension interfaciale. L'appareil est capable de fournir une dizaine de résultats par seconde. L'ODT 200 a été mis au point dans le cadre d'un programme européen Value auquel était associé Novo Nordisk, un producteur d'enzymes danois. Ce dernier s'en est servi pour étudier l'efficacité d'une lipase, une enzyme détruisant les graisses et utilisée dans la formulation des lessives. Ce n'est qu'une application parmi d'autres. Les laboratoires travaillant sur les émulsions, les produits moussants, la nutrition (pour étudier l'action des lipases humaines sur les corps gras), etc., peuvent être intéressés. Si bien qu'il est encore difficile d'évaluer le marché potentiel. En tout cas, au moins 150 appareils au niveau mondial, estime-t-on chez I T Concept.



USINE NOUVELLE - N°2446 -

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS