Mesure de distanceLe laser remplace le décamètreGrâce à l'emploi d'une diode laser, Leica a mis au point un petit appareil de mesure de distance très précis. Utile pour les industriels comme pour les architectes.

Publié le

Mesure de distance

Le laser remplace le décamètre

Grâce à l'emploi d'une diode laser, Leica a mis au point un petit appareil de mesure de distance très précis. Utile pour les industriels comme pour les architectes.

Architectes d'intérieur ou métreurs abandonneront peut-être, à brève échéance, le décamètre ou la mesure par ultrasons au profit d'un instrument guère plus encombrant, et certainement performant: le lasermètre de poche du suisse Leica. Lancé à la fin de l'année 1993, il a déjà séduit la Seita, Peugeot Automobiles, GEC- Alsthom. Cet appareil, construit aux dimensions d'un gros livre (235x 104x 59mm) et pesant 780grammes, utilise la technologie laser, jusqu'ici réservée à la métrologie fine de niveaux ou à la localisation précise d'objets très éloignés. C'est donc une première dans cette application. Les professionnels se voient offrir une nouvelle possibilité de mesurer des locaux à distance, et sans les inconvénients que certains trouvent aux instruments à technologie ultrasonore: une précision affaiblie par la sensibilité aux parasites et insuffisante si la visée ne se fait pas à l'équerre. Le lasermètre n'est pas gêné par les courbes ou les diagonales. Il conserve une précision répétable de ±3 mm (presque trop pour l'application) sur une plage de 20cm à 30m. Pour des distances supérieures, la performance se maintient à condition d'utiliser un réflecteur. Calé contre la paroi opposée à celle que l'on vise, le lasermètre mesure donc le temps de vol d'impulsions lumineuses émises par une diode laser qui émet dans le visible et se matérialise sur le point fixé. Il en déduit automatiquement la distance. L'avantage évident est l'économie de manoeuvres que permet un appareil d'une telle portée. "Fin des escalades sur les échelles pour atteindre les plafonds à 8m du sol, plus de reptations épuisantes dans les salles de machines au milieu des tuyaux, poteaux ou caillebotis" dit-t-on chez GEC-Alsthom-Delas, société d'ingénierie spécialisée dans le revamping de centrales électriques. Des avantages suffisants pour que le prix, 7500francs TTC, ne soit pas un handicap. Le temps de travail divisé par trois, la maniabilité et la rapidité forment, selon les spécialistes de GEC-Alsthom-Delas, les ingrédients d'un très bon outil pour les relevés d'avant-projets à l'étranger. Avis aux voyageurs, qui pourront le recharger en une demi-heure sur leur allume-cigare!



USINE NOUVELLE - N°2447 -

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte