Merker France va investir 5,8 millions d’euros à Balbigny

L’ancien site de Samro à Balbigny (Loire) va être réindustrialisé. 100 à 120 emplois vont être créés par Merker France, avec le concours du groupe Compagnia Italiana Rimorchi.

Partager
Merker France va investir 5,8 millions d’euros à Balbigny
remorque, semi-remorque

Après avoir envisagé de travailler avec l’allemand Kögel, Christian Pouyet et Lionel Vayron ont décidé de faire attelage avec le constructeur de remorques et semi-remorques Compagnia Italiana Rimorchi (groupe Margaritelli). La nouvelle filiale française Merker France (du nom de l’une des marques du groupe italien) sera implantée sur l’ancien site de Samro à Balbigny (Loire) et occupera 15 000 mètres carrés de bâtiments et 12 000 mètres carrés d’aire de stockage. L’ensemble du site a été racheté en septembre par l’Etablissement public foncier de l’Ouest Rhône-Alpes (Epora) pour 3,5 millions d’euros.

400 semi-remorques et remorques dès 2014

La nouvelle société a prévu d’investir 2 millions d'euros dans l’immobilier et l’agencement industriel des locaux, ainsi que 3,8 millions d'euros pour l’installation de machines-outils. Les premières semi-remorques et remorques bâchées et fourgons seront assemblés sur la base de châssis livrés depuis l’usine italienne du groupe près de Pescara, à partir du mois de mars 2014. Merker France projette de construire 400 semi-remorques et remorques l’année prochaine, et d’atteindre progressivement une production annuelle de 1 000 à 1 200 unités avec 100 à 120 personnes sur le site, notamment d’anciens salariés de Samro.

"Notre but est de proposer des semi-remorques et remorques d’un rapport qualité-prix inégalé, avec les méthodes industrielles que nous allons mettre en œuvre pour réduire les coûts", explique Christian Pouyet, administrateur de la Fédération française de la carrosserie. Merker France veut également réaliser des véhicules adaptés aux marchés d’Afrique du Nord.

Dans son usine italienne de 170 000 mètres carrés, Compagnia Italiana Rimorchi dispose d’une capacité de production de 40 châssis par jour à partir desquels sont réalisés des semi-remorques bâchées, des fourgons, bennes, porte-conteneurs et citernes.

Pour son implantation à Balbigny, Merker France a bénéficié du soutien de l’Agence de développement économique de la Loire, de Michelin Développement et du conseil général de la Loire. La société est dans l’attente d’une aide à la réindustrialisation (ARI).

Vincent Charbonnier

0 Commentaire

Merker France va investir 5,8 millions d’euros à Balbigny

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS