L'Usine Santé

Merck KGaA vend ses médicaments génériques à Mylan

Publié le

Le groupe allemand de pharmacie et de chimie a vendu son activité de médicaments génériques à l'américain Mylan Laboratories pour 4,9 milliards d'euros en cash.

Merck KGaA vend ses médicaments génériques à Mylan

L'accord est sujet à l'approbation des autorités compétentes de régulation et doit être bouclé au second semestre de cette année, précise Merck dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires de ces activités de médicaments génériques a atteint 1,8 milliard d'euros en 2006, au quatrième rang mondial du secteur derrière l'israélien Teva Pharmaceutical Industries, Sandoz, filiale du suisse Novartis et l'américain Barr Pharmaceuticals.

"Cette transaction va permettre à Merck de concentrer ses ressources sur une croissance accrue dans ses unités de Pharmacie et de Chimie", déclare dans le communiqué le président du directoire de Merck, Karl-Ludwig Kley.

Merck entend utiliser le produit de cette cession pour rembourser sa dette et verser un dividende exceptionnel à ses actionnaires.

La nouvelle entité issue du rachat des génériques de Merck aurait, selon Mylan, réalisé en 2006 un CA pro forma d'environ 4,2 milliards de dollars et un résultat opérationnel (Ebitda) de près d'un milliard.

Usinenouvelle.com avec Reuters

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte