Merck KGaA relève ses objectifs après un bond de ses résultats au T2

BERLIN (Reuters) - Merck KGaA a relevé ses objectifs après la publication jeudi de résultats supérieurs aux attentes pour le deuxième trimestre, soutenus par la demande en équipements de laboratoire et en fournitures provenant de groupes pharmaceutiques produisant des vaccins anti-COVID-19.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Merck KGaA relève ses objectifs après un bond de ses résultats au T2
Merck KGaA a relevé ses objectifs après la publication jeudi de résultats supérieurs aux attentes pour le deuxième trimestre, soutenus par la demande en équipements de laboratoire et en fournitures provenant de groupes pharmaceutiques produisant des vaccins anti-COVID-19. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

Le groupe chimique et pharmaceutique allemande affiche un bénéfice ajusté avant impôts, intérêts, dépréciation et amortissement (Ebitda ajusté) de 1,6 milliard d'euros, en hausse de 46,7%. Selon un consensus fourni par l'entreprise, les analystes tablaient en moyenne sur un résultat à 1,46 milliard d'euros.

"Nous sommes parvenus à nous mobiliser en faveur d'une croissance accélérée et efficace dans tous les secteurs d'activité", a déclaré la présidente du directoire Belen Garijo, soulignant la contribution des "trois grandes" divisions du groupe : santé (healthcare), solutions de processus (process solutions) et solutions de semi-conducteurs (semiconductor solutions).

"Nous sommes bien positionnés pour générer de la croissance grâce à notre position optimale pour répondre à toutes les tendances Covid et post-Covid", a-t-elle ajouté.

Le groupe fait état pour la période d'une hausse de 18,2% de ses ventes (23% à taux constants). L'Ebitda a quant à lui augmenté de 53%, sur une base organique.

Merck table sur une poursuite de la reprise entamée fin 2020, la division "Life Sciences" (sciences de la vie) devrait notamment jouir de "contributions significativement positives" en raison de la pandémie de COVID-19.

Pour l'exercice2021, le groupe table désormais sur une croissances de 12 à 14% de ses ventes, contre une prévision précédente de 10 à 12%. L'Ebitda ajusté devrait augmenter de 21 à 25%, une prévision antérieure tablait sur une croissance de 16 à 20%.

(Reportage Douglas Busvine, version française Lucinda Langlands-Perry, édité par Jean-Michel Bélot)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS