Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Merck inaugure son premier M Lab européen à Molsheim

, , ,

Publié le

Le laboratoire allemand Merck a inauguré le 20 mars 2019 son centre de collaboration M Lab sur son site alsacien de Molsheim (Bas-Rhin), finalisant ainsi un investissement de 10 millions d’euros.

Merck inaugure son premier M Lab européen à Molsheim
Merck a inauguré son neuvième M Lab au monde, le premier en Europe, sur son site de Molsheim.
© Merck

Le centre de collaboration "M Lab" de Merck sur son site industriel de Molsheim, dans le Bas-Rhin, a été officiellement inauguré le 20 mars 2019. Le laboratoire pharmaceutique allemand a investi 10 millions d’euros dans ce projet qui figure comme une première pour le groupe. Jusqu’à présent, les 8 autres M Lab de Merck étaient répartis dans le monde entier (Etats-Unis, Brésil, Chine, Inde, Corée du Sud, Japon et Singapour) sauf dans la zone Europe-Moyen-Orient-Afrique (EMEA). L’objectif du projet est de justement accélérer la "future croissance de l’industrie biopharmaceutique dans la région EMEA", commente dans un communiqué Udit Batra, président et CEO de l’activité Life Science de Merck.

Améliorer les procédés de production et accélérer le développement de thérapies

Le M Lab est rattaché à l’entité Millipore de Merck, dévolue aux produits pour la R&D, l’analyse ou encore la microbiologie industrielle. Le centre permet aux scientifiques et ingénieurs de Merck de collaborer en direct avec leurs clients des secteurs pharmaceutique et biotechnologique pour améliorer leurs procédés de production et accélérer le développement de thérapies. Les équipements et laboratoires permettent de travailler sur l’ensemble du processus de production d’une molécule, depuis la phase pré-clinique, soit avant les essais cliniques, jusqu’à la production à échelle industrielle. Si, la plupart du temps, les clients sont évidemment intéressés par le "scale-up", soit le passage de l’échelle du laboratoire ou de l’unité pilote à une échelle plus industrielle, le M Lab permet aussi le "scale-down", qui consiste à reconstituer à plus petite échelle un procédé industriel existant afin d’identifier des freins technologiques et de les corriger.

Le M Lab de Molsheim s’étend sur 4 000 m², répartis sur deux niveaux. 150 salariés de Merck, évoluant actuellement sur le site alsacien, y seront regroupés. Le projet n’a pas mené à des embauches, les effectifs demeurant stables à environ 1 400 salariés. Fondée en 1972, l’usine de Molsheim a été acquise par Merck en 2010 et représente aujourd’hui son troisième plus grand site pharmaceutique au monde. Le complexe alsacien génère un chiffre d’affaires annuel proche de 1 milliard d’euros, et exporte 85 % de sa production. 10 000 produits de référence y sont fabriqués.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle