Quotidien des Usines

Merck ferme son unité de pharmacie d’Eragny-sur-Epte

, , ,

Publié le

Cette unité spécialisée dans les injectables pour le traitement de l’infertilité et les produits anesthésiques compte 245 salariés.

Merck ferme son unité de pharmacie d’Eragny-sur-Epte © DR

Le groupe américain Merck est en train de se désengager de son activité de pharmacie (245 salariés) d’Eragny-sur-Epte (Oise) spécialisée dans les injectables pour le traitement de l’infertilité et les produits anesthésiques.

Parallèlement à cette activité, le groupe dispose à Eragny-sur-Epte d’une unité de chimie (60 salariés) qui fabrique de l’insuline pour l’homme et l’animal.

Attaqué par le Comité d’établissement d’Eragny-sur-Epte, le Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) relatif à la fermeture de l’activité pharmacie a été rendu exécutoire le 12 novembre 2012 par le Tribunal de grande instance de Nanterre (Hauts-de-Seine) au terme d’un marathon judiciaire de plus d’un an.

Un industriel allemand B.Braun Melsungen AG (producteur de médicaments et de matériel médico-chirurgical) avait déclaré son intérêt en octobre 2011 pour le site d’Eragny-sur-Epte. Le groupe Merck avait accepté de mettre l’activité d’insuline (chimie) dans le périmètre de la transaction à la demande de l’industriel. Mais en décembre 2011, ce dernier annonçait qu’il ne donnait pas suite.

Claire Garnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte