Merck anticipe une hausse moins forte que prévu de son bénéfice

DARMSTADT, Allemagne (Reuters) - Merck KGaA a dit mardi anticiper pour cette année une hausse de plus de 10% de son excédent brut d'exploitation (EBE ou Ebitda) ajusté, le groupe pharmaceutique et chimique tablant sur le fait que les bénéfices supplémentaires générés par Sigma-Aldrich, racheté l'an dernier, compenseront une augmentation des dépenses liées au développement de nouveaux médicaments.
Partager
Merck anticipe une hausse moins forte que prévu de son bénéfice

L'entreprise allemande, par ailleurs premier fabricant mondial des cristaux liquides pour écrans plats, s'attend à ce que son EBE, hors éléments exceptionnels, affiche cette année une progression vers le bas d'une fourchette à deux chiffres.

Les analystes interrogés par Reuters avaient jusqu'ici retenu une hausse de 18% pour l'EBE ajusté 2016.

Merck a bouclé en novembre le rachat, pour 17 milliards de dollars (15,4 milliards d'euros), de Sigma-Aldrich, opération qui permettra au groupe de renforcer Merck Millipore, sa filiale spécialisée dans les fournitures, équipements et services pour les laboratoires, qui accédera ainsi à la deuxième place mondiale derrière l'américain Thermo Fisher.

Merck a précisé qu'il porterait les dépenses consacrées au développement de nouveaux traitements dans l'immuno-oncologie à 200 millions d'euros cette année. Cela inclut l'Avelumab, développé conjointement avec Pfizer.

Au quatrième trimestre 2015, l'EBE ajusté a augmenté de 6,3%, à 933 millions d'euros, contre un consensus des analystes de 905 millions.

Le bénéfice net est ressorti à 126 millions d'euros, niveau inférieur de plus de 150 millions d'euros au consensus, en raison de coûts exceptionnels liés au rachat de Sigma-Aldrich.

(Ludwig Burger, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS