Menace sur les drones

L'utilisation de drones comme armes létales a été sévèrement critiquée par l'ONU. Aucun impact sur la CIA, qui a annoncé que son programme de frappes via des drones téléguidés ne sera ni supprimé, ni modifié.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Menace sur les drones
Un drone Predator, utilisé par l'armée américaine.

Philip Alston est rapporteur spécial des Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires. Il a rendu un rapport dénoncant le développement de la pratique des assassinats ciblés. Ces frappes militaires sont de plus en plus fréquemment exécutées par des drones téléguidés. Philip Alston considère que ces frappes n'ont pas de fondement légal, et qu'il n'existe pas de procédures de contrôle à ce sujet.

Les USA utilisent de plus en plus ces drones en Afghanistan. Mustafa al-Yazid, n°3 d'Al-Qaeda, a été éliminé par ce genre d'appareil la semaine dernière. Selon les militaires pakistanais, 105 attaques de drones américains ont tué près d'un millier de personnes dans les zones tribales depuis août 2008.

Philip Alston estime qu'il est trop difficile d'avoir des informations sûres pour que ces frappes soient réellement précises. Il s'inquiète également du fait que les opérateurs commandent les drones depuis des bases situées à des milliers de kilomètres de l'objectif. Il y voit un risque de dévellopement d'un esprit "Playstation" en matière d'élimination.

Il demande aux pays concernés de mettre en place des règles et des garanties pour ces opérations, de rendre publiques les données sur les pertes civiles et de prouver qu'ils ont tenté de capturer ou de désarmer les suspects sans les abattre.

aucun changement n'est prévu

Mais les Américains ne comptent pas changer de méthodes. Des responsables de l'administration ont soutenu que ce programme de la CIA est un outil efficace pour éliminer des insurgés positionnés sur la frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan, particulièrement ceux hors d'atteinte des militaires.

Plus de 40 pays (dont la France, la Chine, Israël et l'Iran) disposent de drones originellement conçus pour des missions de reconnaissance. Mais ils sont également capables de transporter des missiles à visée laser, qui permettent d'éliminer des cibles sans prendre de risques.

0 Commentaire

Menace sur les drones

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS