International

Même les pétroliers parient sur le véhicule électrique

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Analyse

Même les pétroliers parient sur le véhicule électrique
Parmi les grandes compagnies pétrolières, Total s’avère la plus pessimiste sur la résilience de la demande en carburants fossiles face à la concurrence croissante du véhicule électrique. Joël Couse, son prévisionniste en chef, a surpris l’auditoire de la conférence Bloomberg new energy finance en projetant le gain d’une part de marché de 15 à 30% par les voitures électriques d’ici à 2030. En conséquence, il voit stagner, voire décliner, la demande de pétrole à cette échéance. "C’est de loin [la prévision] la plus agressive parmi les majors", a commenté Colin McKerracher, analyste transports chez Bloomberg. La plus agressive sans doute, mais pas la seule à l’être. Royal Dutch Shell voit la demande pétrolière atteindre son apogée dans les[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte