Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Même corrigée, la loi travail ne séduit pas les Français

Publié le

Alors que la ministre du Travail présente son projet de loi en conseil des ministres ce jeudi, 58% des Français se disent opposés à ce texte, indique un sondage Viavoice pour Libération.

Même corrigée, la loi travail ne séduit pas les Français © RTL

Revue et corrigée, la loi travail ne passe toujours pas. Les premières critiques - en particulier celles des syndicats, des frondeurs et de l'opinion en génaral avec les premières manifestations lycéennes et étudiantes - avaient poussé la ministre du Travail à reporter la présentation du texte en conseil des ministres pour revoir sa copie.

A quelques heures de cette présentation officielle, 58% des Français restent opposés à ce projet de réforme du Code du Travail, indique un sondage Viavoice pour Libération et publié ce jeudi 24 mars.

Retrouvez notre dossier "La loi travail, nouvelle version"

 

Une personne intérrogé sur deux estime que les modifications annoncées ne changent pas grand chose et, pour 27%, ces "reculades", dénoncées par la droite et le patronat notamment, ne vont pas dans le bon sens. Résultat : 54% des Français soutiennent la mobilisation contre le projet de loi.

Pourtant, et alors que le texte va être désormais discuté au Parlement, tout ne serait pas à jeter : 69% des Français se montrent favorables au référendum interne à l'entreprise en cas de désaccord patronat-syndicat et 58% approuvent la possibilité laissée aux entreprises d'augmenter le temps de travail en cas de besoin. Enfin, pour 48% le Code du travail reste un frein à l'emploi alors que 40% pensent le contraire.

Sondage réalisé auprès d'un échantillon représentatif de 1 002 personnes de 18 ans et plus interrogées en ligne les 16 et 17 mars.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

25/03/2016 - 11h07 -

La question est parfaitement stupide. Il fallait demander aux Français s'ils veulent que les entreprises recrutent ou non.Et demander aux entreprises si la loi Canada dry qui se prépare les séduira. Ce sont les entreprises qui embauchent, jusqu'à preuve du contraire.
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle