Melox renforce sa production de combustible Mox

L’usine de recyclage Melox (groupe Areva) met en service sur son site de Marcoule (Gard), une nouvelle ligne visant à produire le combustible Mox, un investissement de 28,5 millions d'euros.

Partager

L’usine de recyclage Melox, filiale d’Areva située à Marcoule près de Chusclan (Gard) renforce sa capacité de production avec la mise en service d’une deuxième ligne de mélange des poudres, qui a nécessité un investissement de 28,5 millions d'euros. Le mélange des poudres est la première étape du procédé de fabrication des combustibles Mox, utilisé pour les réacteurs des centrales nucléaires de production d’électricité dans différents pays.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le Mox est un assemblage de combustibles recyclés, élaborés à partir de mélanges d’oxyde d’uranium et de plutonium. Il permet de recycler le plutonium issu des combustibles usés. Sa production s’effectue en deux étapes. Le mélange primaire à base d'uranium, de plutonium et de produits recyclés est finement broyé. Lors du mélange secondaire, de l'uranium est ajouté pour obtenir la teneur recherchée.

Livraison en temps et en heure

L’usine ne disposait jusqu’alors que d’une ligne unique de dosage primaire. Cette deuxième ligne "apporte une assurance supplémentaire de livraison en temps et en heure à nos clients français et étrangers", explique le directeur de l’établissement, Jean-Marc Ligney.

Cette réalisation a mobilisé une vingtaine d’entreprises sous-traitantes, établies pour la plupart dans le Gard et en vallée du Rhône. Le montage, le raccordement aux réseaux de l’usine et les premiers essais se sont déroulés en 2013 et 2014. Les essais de sûreté du premier semestre 2015 ont abouti à l’autorisation de mise en service accordée par l’Autorité de sûreté nucléaire.

L’usine Areva Melox a produit 134 tonnes de combustibles Mox en 2014. L’année 2015 devrait atteindre un niveau similaire, au profit d’EDF, de clients allemands et néerlandais.

Melox est le premier producteur mondial de combustible mox.

L’usine réalise par ailleurs actuellement un deuxième investissement important : 20 millions d'euros sur la période 2014-2018 pour renforcer la sûreté de l’usine. Le site gardois emploie 800 personnes.

Anne Devailly

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS