Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Mekamicron s’émancipe avec le FSI Régions

Arnaud Dumas , ,

Publié le

Mekamicron s’émancipe avec le FSI Régions © Images_of_money - Flickr - C.C.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Impossible d’acheter Mekamicron sans l’aide d’un fonds d’investissement. Quand Philippe
Duchemin, un ancien cadre de l’industrie, décide de racheter Mekamicron au groupe AD Industrie,
il a besoin de fonds propres, pour convaincre ses banques. Il décide donc de faire appel au FSI
Régions. "L’enveloppe que nous apportons a permis de doubler la mise en fonds propres du
repreneur et d’obtenir un financement bancaire qui pourra être remboursé sans trop de difficulté",

explique Jean-Yves Capo, le responsable du FSI Régions pour la région Centre.

Le prix d’acquisition de cette PME de 24 personnes, spécialisée dans la mécanique de précision pour
le secteur aéronautique, reste secret. Philippe Duchemin reste néanmoins le principal actionnaire, le
FSI Régions n’intervenant qu’en actionnaire minoritaire. Les deux banques de l’entreprise, le CIC et la
Caisse d’Epargne, ont accordé des prêts sur sept ans pour financer la transmission. Oséo a également
accordé un contrat de développement transmission, ces contrats sur sept ans avec un différé de
remboursement de deux ans. Le FSI Régions est quant à lui intervenu via le fonds Avenir Entreprises
Mezzanine (AEM) au moyen d’obligations convertibles, pour un ticket inférieur à 500 000 euros.

La PMI tout juste émancipée du groupe AD industrie va désormais devoir faire ses preuves et
développer son activité. "Son challenge va consister à diversifier sa base de clientèle, soit à d’autres
secteurs industriels, soit à d’autres clients de l’aéronautique", confie Jean-Yves Capo. Basée à Blois
(Loir-et-Cher), Mekamicron produit actuellement des pièces pour des entreprises comme Daussault
Aviation, Eurocopter ou encore Airbus. Selon l’investisseur, elle a désormais deux ans pour renforcer
ses forces commerciales et trouver de nouveaux clients.

Arnaud Dumas

Mekamicron en chiffres :
Chiffre d’affaires : 3,8 millions d’euros en 2011
Effectif : 24 personnes
Montant de la levée de fonds : près de 500 000 euros
Investisseurs : FSI Régions
Secteurs d’activité : Mécanique de précision

L’argument convaincant :
L’opération permet de rendre supportable la charge de la dette pour l’entreprise et de développer le
savoir-faire industriel de ce spécialiste de l’aéronautique.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle