Meilleure séance en près d'un an pour les actions chinoises

SHANGHAI (Reuters) - Les actions chinoises ont vécu mardi leur meilleure séance en près d'un an, portées par l'apaisement des craintes entourant l'inflation et la vigueur de la monnaie nationale qui favorise l'afflux des capitaux étrangers vers les titres libellés en yuans.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Meilleure séance en près d'un an pour les actions chinoises
Les actions chinoises ont vécu mardi leur meilleure séance en près d'un an, portées par l'apaisement des craintes entourant l'inflation et la vigueur de la monnaie nationale qui favorise l'afflux des capitaux étrangers vers les titres libellés en yuans. /Photo d'arichives/REUTERS/Aly Song

L'indice CSI 300 des principales capitalisations de Chine continentale a pris 3,2%, sa meilleure progression sur une séance depuis le 6 juillet 2020, pour clôturer à 5.318,48 points, au plus haut depuis le 8 mars.

L'indice SSEC Composite de la Bourse de Shanghai a a gagné pour sa part 2,4% à 3.581,34 points.

Les meilleures performances sectorielles ont été signées par les indices des biens de consommation et des valeurs financières, qui ont grimpé respectivement de 4,5% et 3,9%.

La tendance a été portée en outre par une inquiétude moindre concernant les perspectives d'inflation en Chine, la hausse des prix des matières ayant été relativement contenue dans l'ensemble, et par la vigueur du yuan, explique des analystes.

Les propos rassurants de responsables de la Réserve fédérale concernant la menace de l'inflation aux Etats-Unis a également joué un rôle positif, selon eux.

Sur le marché "onshore", le yuan s'échangeait à 6,4075 pour un dollar vers 08h00 GMT après être monté à 6,4016, son plus haut niveau depuis juin 2018.

Un yuan fort encourage les investisseurs étrangers à acheter des actions de classe A, soit libellées en yuans, une démarche favorisée ces dernières années par l'assouplissement de la réglementation.

De grandes banques publiques chinoises ont acheté du dollar américain autour de 6,40 yuans pour tenter de freiner l'appréciation de la monnaie chinoise, a-t-on appris de quatre sources informées de ces transactions.

L'une des sources a précisé que les banques avaient rapidement acheté du dollar après le franchissement par le yuan "offshore" du seuil symbolique de 6,40 pour un dollar.

"Les banques d'Etat sont intervenues afin de fixer un plancher pour le yuan/dollar", a dit une autre source.

De nombreux cambistes expliquent la hausse de la monnaie chinoise par la faiblesse persistante du billet vert. Certains ont ajouté qu'ils surveilleraient avec attention mercredi la fixation du cours pivot du yuan par la Banque populaire de Chine, qui pourrait permettre à la banque centrale d'envoyer un signal aux marchés.

(Luoyan Liu et Andrew Galbraith, version française Patrick Vignal et Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS