Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Boeing respire avec une méga commande d’IAG pour 200 737 MAX

Olivier James , ,

Publié le

Boeing a signé une intention de commandes avec IAG pour 200 exemplaires de son 737 MAX, toujours cloué au sol. Soit un contrat d’une valeur au prix catalogue de 24 milliards de dollars.  

Boeing respire avec une méga commande d’IAG pour 200 737 MAX © Boeing

Boeing a signé une intention de commandes avec IAG pour 200 exemplaires de son 737 MAX, toujours cloué au sol. Soit un contrat d’une valeur au prix catalogue de 24 milliards de dollars.

On imagine la satisfaction ressentie chez Boeing, en plein salon aéronautique du Bourget et alors que le niveau des commandes faisait pour le moment du rase-mottes. L’avionneur américain a annoncé mardi 18 juin avoir signé une intention de commandes pour 200 exemplaires de son 737 MAX, pour un montant au prix catalogue de 24 milliards de dollars.

C’est la première commande pour son monocouloir depuis la mi-mars, date à laquelle l’avion a été cloué au sol dans le monde entier suite aux crashs aériens consécutifs de Lion Air puis d’Ethiopian Airlines impliquant l’appareil.

Le groupe IAG – qui possède Aer Lingus, British Airways, Iberia, Vueling et LEVEL – et revendique de faire voyager 113 millions de passagers chaque année offre donc une respiration inespérée au programme de Boeing. Opérant déjà des 737, des 777 et des 787 Dreamliner, le groupe apporte un soutien sans faille à Boeing : "Nous considérons le 737 MAX comme une partie intégrante de la diversification de notre flotte future pour faire face à la concurrence", a déclaré Willie Walsh, le patron d’IAG. Pour Boeing, cette commande constitue un moyen de prouver que la confiance des compagnies aériennes pour son 737 MAX peut être regagnée.

"Nous sommes réellement honorés qu’un groupe de premier plan tel qu’International Airlines Group accorde sa confiance au 737 MAX, ainsi qu’aux équipes de Boeing et à notre engagement sans faille et sans compromis en faveur de la qualité et de la sécurité", a expliqué dans un communiqué Kevin McAllister, le pDGde la division Aviation commerciale de Boeing. Nous nous félicitons que l’équipe IAG reconnaisse les qualités élevées du 737 MAX et ait indiqué son intention de revenir vers la famille Boeing 737t.

Boeing rebondit

Alors que l’avionneur donné jusque-là l’impression de subir le salon du Bourget face à son éternel rival européen Airbus, la méga commande d’IAG est une façon de reprendre la main. Reste encore à assurer la reprise des vols auprès des différentes autorités de régulation mondiales. Les rumeurs les plus optimistes font état d’un retour de l’appareil dans le ciel dès cet été et les plus pessimistes entrevoient le bout du tunnel pour le mois de décembre. Restera alors pour Boeing à relever le principal défi : celui de retrouver la confiance des passagers. Il faudra sans doute sur ce point davantage de temps…
 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

19/06/2019 - 08h14 -

Bonne nouvelle pour Boeing. Mais ce n'est qu'une lettre d'intention. Cela donne un peu d'air frais médiatique, mais ne résout rien économiquement. Ne soyons pas fine gueule et tatillon, c'est toujours bon à prendre quand vous avez les pieds dans le béton.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle