Médipréma : Nite, la couveuse qui se transporte

Médipréma, une PME spécialisée dans le matériel néonatal, a joué la carte du design pour mettre en valeur son dernier né : un incubateur de transport homologué depuis quelques mois.

Partager

Dans les hôpitaux, il est surnommé la "Twingo de la couveuse", à cause de sa couleur bleu lavande et de ses formes souriantes. La comparaison ne s'arrête pas là. Le Nite (Neonatal International Transport Equipment), incubateur de transport, est aussi l'aboutissement d'une démarche intégrant le design à un ensemble de technologies innovantes. Les nouvelles normes européennes portant sur la sécurité des incubateurs pour nouveau-nés sont à l'origine de cette création. "Notre société s'est lancée en 1990 dans un vaste programme de renouvellement de ses produits", commente Jean-Marc Pardonge, le directeur industriel de Médipréma. Numéro1 sur le marché français des incubateurs, Médipréma a d'abord concentré ses efforts, fin 1991, sur la réhomologation des couveuses d'usage courant. Avec, en particulier, le remplacement de la commande électromécanique par un cerveau informatisé destiné à assurer le maintien à température constante. Ce système, dénommé Isis, est un boîtier électronique programmable doté d'une mémoire qui peut être connecté à un Minitel ou à tous les réseaux informatiques existants. Dans la foulée, l'aspect des gammes a été revu en interne (teintes plus neutres, formes arrondies). La petite révolution opérée sur le nouvel incubateur de transport s'inscrit dans un objectif plus stratégique. "Pour nous développer à l'export face à des concurrents bien implantés, comme Dräger ou Hershield, nous avons investi dans un programme lourd, de l'ordre de 4millions de francs, financé avec une aide de l'Anvar", poursuit Jean-Marc Pardonge. Autonome, conformément aux nouvelles normes, le Nite fonctionne aussi sur secteur avec tous les types d'alimentation, ce qui a nécessité une adaptation du système Isis. Autre plus: un écran tactile, programme en quatre langues (anglais, français, allemand, espagnol). Le Nite est surtout le produit d'une collaboration fructueuse entre le directeur industriel de Médipréma, diplômé de l'Ensam et ancien chef de projet chez MBK, et un designer extérieur, Sacha Lakic (Grand Prix de l'Institut français du design en 1993 pour son scooter Evolis, réalisé chez MBK). Un semestre à peine s'est en effet écoulé entre le moment où le designer a griffonné ses premières esquisses et... la présentation du prototype à Hôpital Expo, en décembre1993. "J'ai tout de suite dessiné une bulle chaleureuse et ludique pour dédramatiser, humaniser ce matériel", résume Sacha Lakic, à qui Jean-Marc Pardonge a d'abord souhaité donner carte blanche. Mais le designer a vite été obligé d'adapter son esquisse aux exigences des utilisateurs.

Un nombre important d'ouvertures

Une étude réalisée auprès de cinq hôpitaux a en effet confirmé la préférence pour un chauffage par radiation (moulé dans la paroi supérieure plane de l'habitacle) et le besoin d'un nombre important d'ouvertures. Compte tenu de ce cahier des charges, des coûts d'industrialisation et de l'ergonomie, la "bulle" imaginée par le designer semblait difficilement réalisable. Le designer est donc surtout intervenu sur le socle, qui concentre les grandes lignes de son concept. Ainsi l'aspect protecteur est-il rehaussé par l'abandon de la tôle au profit d'une coque thermoformée absorbant les chocs, à laquelle ont été intégrées les poignées. L'habitacle a nécessité la réalisation en interne d'un préprototype pour simuler les équilibres thermiques; le designer a simplement joué sur cet élément un rôle de directeur artistique (dessin des ouvertures, choix des teintes des parties en métal...) in fine. Présenté à Hôpital Expo, le prototype a fait l'objet de légères modifications, à la demande des usagers (réduction du volume, adjonction d'une nouvelle ouverture). Après une phase de développement de six mois, le Nite a été homologué voilà quelques mois par le ministère de la Santé. "Nous avons déjà rempli notre carnet de commandes pour un trimestre", assure la société Médipréma. Qui étudie la conception d'un modèle plus léger et plus solide... destiné au transport aérien.

Marianne VERMERSCH



L'avis de l'expert

Docteur Jean Lavaux, réanimateur-pédiatre, responsable du Service mobile d'urgence et de réanimation (Smur) pédiatrique de l'hôpital Necker Enfants malades. "Le Nite est aujourd'hui le seul incubateur de transport homologué qui réponde à nos exigences en matière d'utilisation, avec en particulier la possibilité d'accéder au nourrisson par tous les côtés de l'habitacle. Nous avons testé ce produit sur quarante-quatre enfants pendant deux mois fin 1994, et nous avons retenu

plusieurs avantages: la régularité du chauffage par voûte radiante; la facilité de programmation par écran tactile; l'habitacle spacieux permettant le transport de jumeaux; et le plateau-lit inclinable, intéressant dans certaines pathologies."



Médipréma en chiffres

Siège : Tours.

Effectifs : 50 salariés.

Chiffre d'affaires : 30millions de francs en 1994 (en progression de 10% par an).

Prévision exportations : Passer de 30 à 50%.

Production : - Incubateurs "fermés" (60%) -Incubateurs "ouverts" et tables radiantes (25%) - Tables d'opération et d'accouchement, ensembles de nursing (15%).

USINE NOUVELLE N°2506

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS