L'Usine Santé

Médicaments, la mauvaise réputation

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Médicaments, la mauvaise réputation
Marion Garreau
Ils ont du mal à avaler la pilule. Après des années à dénoncer leur trop lourde mise à contribution aux économies de santé, les industriels du médicament ne vont pas bénéficier de la bouffée d’oxygène espérée suite au redressement des comptes sociaux. « Ce PLFSS [projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2017, ndlr] ressemble aux précédents. Ce que nous avons subi, c’est une récession programmée depuis 2012 », a fustigé le 4 octobre Patrick Errard, le président de la fédération des entreprises du médicament (Leem). Selon le Leem, les économies demandées au secteur atteindront 1,7 milliard d’euros l’an prochain. Sans oublier l’instauration de nouveaux mécanismes de régulation. La[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte