Médicaments génériques: une révolution en marche. Bombardier creuse l'écart. BP se développe en Russie. Zodiac avance aux Etats-Unis. Xerox encore aux prises avec la justice. Palm va mal...

Partager

A partir de juillet prochain, les médicaments seront remboursés sur la base du prix de leur version générique (quand elle existe), qui est environ 30% moins chère. Le gouvernement attend 300 à 350 millions d'euros d'économie de cette mesure. Elle est révolutionnaire parce qu'elle implique le patient dans le développement des médicaments génériques, soulignent Les Echos. Mais ses conséquences sont encore difficiles à cerner : les laboratoires vont-ils se lancer dans une guerre des prix pour garder leurs parts de marché ? C'est ce que craignent les fabricants de génériques...

Matra Automobile a confirmé hier sa volonté de supprimer plus de 450 emplois, soit le quart des effectifs de l'usine de Romorantin (Loir-et-Cher). Matra a cessé de fabriquer la Renault Espace (reprise par Renault), et la fabrication du nouveau modèle Avantime tourne au ralenti, indique La Tribune.

Bombardier creuse l'écart avec ses concurrents, affirme La Tribune. Le n°1 mondial de la construction ferroviaire revendique 24% du marché, devant Alstom (17%), Siemens (16%) et General Electric (10%). Et le canadien, qui a engrangé 6,35 milliards de dollars canadiens de commandes depuis le début de l'année, est en train de distancer Alstom et Siemens, estime le quotidien.

BP pourrait accroître sa présence déjà significative en Russie : le groupe pétrolier négocie des prises de participations avec plusieurs grandes compagnies russes (Tyumen Oil, Yukos...), affirme le Wall Street Journal Europe. BP a déjà investi près de 2 milliards de dollars dans l'industrie pétrolière russe, rappelle le quotidien américain.

Zodiac se développe aux Etats-Unis, en rachetant l'américain Esco, spécialiste des systèmes d'arrêt d'urgence pour avions civils et militaires. Une acquisition modeste (Esco réalise 52 millions de dollars de chiffre d?affaires), mais que le groupe français considère comme stratégique, puisqu'elle lui permet de devenir n°1 mondial sur cette niche de marché, rapportent Les Echos.

Xerox n'en a pas fini avec la justice. Le groupe américain, 5 mois après avoir conclu un accord avec la SEC, est l'objet de nouvelles enquêtes visant certains de ses employés. En juillet dernier, Anne Mulcahy, président de Xerox depuis le début de l'année, affirmait que les problèmes financiers du groupe étaient derrière lui. Xerox devrait effectivement revenir aux bénéfices cette année, mais ses nouveaux démêlés avec la justice risque de compromettre le retour de la confiance des investisseurs, notent Les Echos.

Sachez enfin que Palm, le n°1 mondial des ordinateurs de poche (PDA) va mal. Ses ventes ont chuté de 20% au trimestre précédent, et elles devraient encore baisser de 10% ce trimestre. Palm n'a pas su contrer l'arrivée des « assistants personnels » basés sur le système d'exploitation de Microsoft. Sa position est particulièrement difficile en Europe, où HP-Compaq lui a ravi la première place. C'est dans La Tribune.

A demain !

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS