Médiator : les salariés de Servier mettent en cause la pression médiatique

"S'il vous plaît, laissons la justice faire son travail en toute sérénité". Derrière ce message, le comité d’entreprise du laboratoire entend faire tomber la pression médiatique.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Médiator : les salariés de Servier mettent en cause la pression médiatique

Paradoxalement, c’est par voie de presse et d’affichage que les salariés de l’usine de Gidy ont décidé de diffuser leur message. Les employés du site où était conçu le Mediator appellent les médias à laisser la justice faire son travail.

"Notre métier, c'est de produire des médicaments pour soigner. Nous en sommes fiers", soulignent-ils, dans une tribune publiée dans le quotidien Libération et sur trois grands panneaux installés autour du site. Le message est signé "des salariés des laboratoires Servier (Gidy)".

Le comité d’entreprise souligne que l’encart dans le journal a été financé par des dons du personnel. "Le choix de Libération s’est fait parce que c’est l’un des journaux qui a le plus parlé de nous. La pression devient trop forte, nous avons constamment les médias à la sortie de l'usine. Il faut laisser la justice travailler en paix", constate le secrétaire du CE.

Parallèlement, une pétition réunissant la totalité du personnel a été signée. Cela représente environ 800 personnes du groupe, selon le comité d’entreprise.

L’initiative des salariés intervient quelques jours après que le groupe Servier signale qu’il pourrait être prochainement mis en examen pour tromperie dans l’affaire du Mediator.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS