Mediator : la Sécurité sociale réclame une caution à Servier

Confirmant une information du site du Parisien, l’avocat de l’organisme d’assurance malade, Me Georges Holleaux, dévoile ses réclamations le 7 septembre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Mediator : la Sécurité sociale réclame une caution à Servier

L’organisme aurait en effet demandé aux juges d’instruction en charge de l’affaire du Mediator d’imposer au laboratoire de verser jusqu’à 255 millions d’euros en garantie de futurs dédommagements que pourrait être condamné à verser le groupe. Parallèlement, il demande aussi le placement sous contrôle judiciaire du groupe.

La somme réclamée correspond selon l’avocat à 226 millions d’euros de préjudice estimé pour le régime général de l'assurance maladie et de 29 millions pour les régimes particuliers. Les calculs ont pris en compte le nombre de boîtes du médicament remboursées entre 2000 et 2009 par la Sécurité sociale, ainsi que la prise en charge des opérations liées à ses effets secondaires.

C’est une mauvaise nouvelle de plus pour le groupe Servier, qui pourrait être prochainement mis en examen selon son avocat. De son côté, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a affirmé le 8 septembre sur RTL que le "laboratoire doit comprendre que la transparence et que la coopéraiton avec les autorités sanitaires ne sont pas pas une option". Il revient ainsi partiellement sur les révélations du journal Libération le 7 septembre. Il mentionnait que le laboratoire était mis en cause dans un rapport de l'Afssaps quant à l'un de ses médicaments luttant contre l'ostéoporose, le Protelos.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS