Mediator : la Direction générale de la santé perquisitionnée

Les enquêteurs de la Direction nationale d'investigations financières et fiscales ont procédé à des perquisitions pour trouver des preuves afin d'étayer les soupçons de prise illégale d'intérêt ou de conflits d'intérêts dans le cadre de l'enquête sur le Mediator.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Mediator : la Direction générale de la santé perquisitionnée

La Direction générale de la Santé ainsi que la Haute autorité de la Santé ont reçu ce 18 octobre la visite des enquêteurs de la DNIFF et de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp) mais aucune garde à vue n'était prévue, croit savoir l'AFP.

Après celles menées à l'Afssaps en février dernier, ces perquisitions ont été diligentées par la justice dans l'enquête sur l'affaire du Mediator, ce médicament commercialisé par les laboratoires Servier et mis en cause dans le décès de centaines de patients en France entre 1976 et 2009.

La direction de la Sécurité sociale serait également visée par les investigations des enquêteurs dans l'après-midi, selon RTL.

"Le spectre de ces investigations est très large, leurs éventuelles saisies peuvent aussi bien servir à étayer les soupçons de prise illégale d'intérêt ou de conflits d'intérêts mais aussi trouver des documents sur les conditions de renouvellement de l'autorisation de mise sur le marché", a expliqué à l'AFP une source proche du dossier.

Des éventuels liens entre l'Afssaps, la Direction générale de la santé (DGS) et les laboratoires Servier sont soupçonnés par la justice.

Deux procédures judiciaires sont en cours concernant l'affaire du Mediator : la citation directe déposée à Nanterre et l'instruction menée par les juges d'instruction du Pôle de santé publique du TGI de Paris.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS