Médiation : une amélioration dans l'assurance-crédit, selon René Ricol

Le médiateur du crédit, René Ricol, perçoit des signes favorables sur le terrain de la part des assureurs-crédit, suite aux engagements pris le 12 mai dernier. Depuis novembre 2008, près de 11 000 entreprises ont saisi la médiation.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Médiation : une amélioration dans l'assurance-crédit, selon René Ricol
Une semaine à peine après les engagements pris par les assureurs-crédit pour améliorer les relations avec les entreprises -le 12 mai-, René Ricol constate déjà... des améliorations. "Sur le terrain, l'attitude des assureurs-crédit a changé très vite, cela change complètement les relations entre les entreprises et les banques", a expliqué ce lundi le Médiateur du crédit à l'Agence France Presse (AFP), à l'occasion de la publication du rapport bimensuel.

Selon lui, les décisions prises au cours de ces accords ont mis fin au conflit entre les assureurs-crédits et les entreprises... En aussi peu de temps ? La médiation du crédit n'a pourtant pas encore de données chiffrées permettant de l'attester et se base sur les premières réactions d'assureurs-crédits et de banquiers rencontrés à Bordeaux et à Toulouse. "De gros dossiers nationaux commencent à bouger, on espère qu'ils vont se débloquer rapidement, explique-t-on dans l'entourage de René Ricol. Dans tous les cas, on s'assure que les accords sont respectés."

Un mois de préavis

Les organismes d'assurance-crédit, censés protéger les entreprises du risque d'impayés, se sont rapidement retrouvés dans le collimateur des pouvoirs publics. Ils se sont vu reprocher d'empirer la situation des entreprises et des PME notamment par des décotes sectorielles sans tenir compte des comptes financiers de l'entreprise, contraignant les sociétés à devoir payer comptant leurs fournisseurs. La méthode aussi est contestée : les assureurs-crédits ont réduit les garanties depuis l'aggravation de la crise, de manière drastique et sans délai.

L'une des avancées obtenues par le gouvernement le 12 mai dernier est l'obligation d'informer en amont, avec un préavis d'un mois, les entreprises qui vont subir une réduction de leur couverture. Les assureurs se sont également engagés à une examen au cas par cas des dossiers.

Selon le rapport dévoilé aujourd'hui, 11 214 entreprises ont saisi les services de René Ricol depuis la mise en place de la médiation du crédit en novembre 2008, permettant ainsi le maintien de près de 82 000 emplois selon le dernier rapport.

Carmela Riposa

A lire aussi :
Le Medef veut aller plus loin sur l'assurance-crédit, 09/04/2009

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS