Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Medef : les candidats réagissent à la possible modification des statuts

Publié le

Le comité des statuts du Medef s'est prononcé lundi 18 mars en faveur d'une réforme des statuts qui permettrait à Laurence Parisot de se présenter à nouveau. Les réactions à cette décision de trois candidats déclarés à la succession : Pierre Gattaz, Geoffroy Roux de Bézieux et Thibault Lanxade.

Medef : les candidats réagissent à la possible modification des statuts
"Le changement des statuts est typiquement pour que Laurence Parisot puisse rester à son poste. Ce n'est pas très exemplaire, ce n'est pas très démocratique", a fustigé Pierre Gattaz

Sommaire du dossier

Contre toute attente, le comité des statuts du Medef s'est prononcé lundi 18 mars en faveur d'une réforme des statuts qui permettrait à Laurence Parisot de se présenter à nouveau. Les réactions de trois candidats déclarés à la succession :

Pierre Gattaz ne renonce pas

Le président du Groupe des fédérations industrielles, Pierre Gattaz, a indiqué qu'il restait en lice pour succéder à Laurence Parisot. "Je maintiens ma candidature bien évidemment, ce n'est pas une surprise que le comité statutaire (dont les membres) sont nommés par Laurence Parisot émette un avis favorable", a déclaré sur France 2, le PDG du fabricant de connecteurs Radiall.

"Le changement des statuts est typiquement pour que Laurence Parisot puisse rester à son poste. Ce n'est pas très exemplaire, ce n'est pas très démocratique", a-t-il fustigé.

Geoffroy Roux de Bézieux fait confiance aux adhérents du Medef

Malgré cette décision du comité des statuts, le patron du groupe Omea (Virgin Mobile), Geoffroy Roux de Bézieux, a fait savoir que les adhérents du Medef n'accorderont pas un nouveau mandat à Laurence Parisot.

"Le vrai sujet, c'est qu'on a un processus démocratique, on va voter le 28 mars, d'abord en conseil exécutif pour convoquer une AGE (assemblée générale extraordinaire, ndlr), et après il y a l'AGE", a-t-il expliqué sur France Inter. "La vraie étape, c'est l'AGE", a-t-il souligné. Laurence Parisot a d'ailleurs elle-même indiqué mardi qu'elle attendrait cette AGE pour rendre sa décision.

Le comité, saisi par Laurence Parisot, propose des mandats de cinq ans auxquels pourraient se porter candidats les présidents sortants sans limitation du nombre de mandats, réforme applicable dès la prochaine élection.

"Je ne crois pas que ce sera accepté, le sentiment majoritaire est qu'il faut à la tête du Medef un entrepreneur, un patron en activité et c'est impossible de combiner 10 ou 15 ans à la tête de cette organisation et son entreprise", a affirmé Geoffroy Roux de Bézieux.

Pour Thibault Lanxade, le changement des statuts ne passera pas

Contrairement aux deux autres candidats déclarés à la succession de Laurence Parisot, le PDG d'Aqoba Thibault Lanxade s'est dit surpris de la décision du comité des statuts. "Je pensais que la question du renouvellement de Laurence Parisot ne serait pas abordée parce que je croyais qu’on ne pouvait pas changer les règles à la veille d’une élection", a-t-il déclaré sur BFM TV.

Il reste cependant persuadé qu'une telle modification ne pourra aboutir. "Dans tous les cas, il n’y aura probablement pas de majorité suffisamment forte pour que le texte soit adapté", a ajouté Thibault Lanxade, précisant que de "grandes fédérations (IUMM, Medef territoriaux, …) se sont prononcés de façon très claire et montrent qu’il n’y aura pas la majorité des deux tiers".

Il compte appeler Laurence Parisot à se montrer "raisonnable", en lui proposant par exemple une fonction de "présidente émérite" afin qu'elle puisse continuer de proposer ses idées à l'organisation patronale.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle