Mechel l'emporte sur ArcelorMittal

Le sixième sidérurgiste russe paiera 2,33 milliards de dollars pour acquérir de vastes gisements sibériens de charbon métallurgique à la barbe du numéro un mondial.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Mechel l'emporte sur ArcelorMittal
C'est finalement l'entreprise sidérurgique et minière russe Mechel OAO qui a emporté la mise aux enchères et acquis respectivement 75% et 68,86% des mines de charbon à coke Yakutogol et Elgaugol.

Pour cela, Mechel a dû mettre sur la table 2,33 milliards de dollars, soit 23% de plus que la mise initiale. Le géant russe du diamant, Alrosa était également sur l'affaire, représenté par Yakutia Coal. Un troisième candidat, Kolorprofil, représentant les intérêts d'ArcelorMittal était également sur les rangs mais n'a pas pu prendre part à la vente. Une décision non explicitée qui a surpris ArcelorMittal. Les raisons de cette décision seront, selon un porte-parole du fonds ayant organisé la vente, communiquées par lettre au sidérurgiste. L'enjeu était de taille, Elga est l'un des plus vastes gisements de charbon à coke non encore exploité avec 2,2 milliards de tonnes de réserves.

Déjà propriétaire de 25% de Yakutugol, Mechel en détiendra l'intégralité après avoir racheté les autres 75% à la république de Yakoutie. Cette mine produit actuellement 9 millions de tonnes (Mt) de charbon par an. Selon Alexeï Ivanushkin, le directeur exécutif de Mechel, sa production devrait être portée à 12 ou 15 Mt. Pas moins de 3 milliards de dollars devraient égalent être investis dans le gisement d'Elga dans un délai de trois à sept ans, ce qui lui permettrait d'extraire 30 Mt de charbon d'ici à 2010. Elgaugol appartenait précédemment à la Yakoutie et aux chemins de fer d'Etat russes. Mechel hérite également d'une ligne de chemin de fer non terminée de 320 Km. A charge pour lui de l'achever.

Outre ses nouvelles possessions en Sibérie Mechel avait déjà annoncé 700 millions de dollars d'investissements pour augmenter de 47% sa production de charbon à 25 Mt d'ici à 2011. Mechel, comme les autres grands du secteur en Russie se développe à un rythme accéléré, porté par la forte demande de produits sidérurgiques et leurs prix élevés. Au premier trimestre 2007 son ebitda s'est apprécié de 136% à 813,6 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires en hausse de 55% à 2,99 milliards de dollars. En 2006 l'aciériste avait produit 4,7 Mt de produits laminés et 3,6 Mt de fonte.

Daniel Krajka


Partager

NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS