Quotidien des Usines

Mecelec supprime 86 postes en Ardèche

Publié le

Social

Confronté à la dégradation persistante du marché de la publiphonie (cabines téléphoniques) fortement concurrencé par le boom des téléphones portables, le groupe Mecelec engage un plan de restructuration. A la clé la suppression de 69 postes sur 300 dans son usine de Mauves (Ardèche) et 17 sur 60 dans son usine de Saint-Agrève (Ardèche), toutes deux spécialisées dans le matériel téléphonique et le matériel de branchement gaz et électricité. C'est un deuxième plan social après celui de 1999 qui concernait alors 45 postes.

Le groupe réalise 46 millions d'euros et emploie 380 salariés, dans les pièces techniques en plastique ainsi que les pièces en plastiques et le matériel de raccordement pour réseaux de divers types (électricité, gaz, eau, téléphone). Il mise sur ces mesures et la réorganisation de ses sites industriels pour économiser 3 à 4 millions d'euros par an et renouer avec la rentabilité en 2003.

Mecelec est l'actionnaire principal (avec 34 % du capital) du groupe Inoplast qui réalise plus de 180 millions d?euros de chiffre d'affaires avec 2 000 salariés dans la production de pièces plastiques et composites pour automobiles.

Michel QUERUEL

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte