Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

A Montceau-les-Mines, une friche minière devient une plate-forme de maintenance et de formation ferroviaire

, , , ,

Publié le

MecateamCluster, spécialisé en engins de maintenance et de manutention, inaugurera jeudi 17 mai son premier hall de maintenance à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire). Une partie d’un projet plus vaste, la MecateamPlatform.  

A Montceau-les-Mines, une friche minière devient une plate-forme de maintenance et de formation ferroviaire
Le hall de maintenance de la "Mecateam Platform" sera inauguré le 17 mai.
© MecateamCluster

Créé en 2011 par une dizaine d’entreprises spécialisées dans les engins de travaux publics et ferroviaires, MecateamCluster a choisi Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) pour y implanter sa MecateamPlatform. "Nous nous sommes installés sur une ancienne friche industrielle déjà embranchée au réseau ferroviaire, 12 hectares qui étaient d’anciennes mines et qui utilisaient le réseau ferroviaire pour en extraire le charbon", explique le directeur général du cluster, Frédéric Debleds.

Si ce projet représente un investissement global de 25 millions d’euros, il a été réalisable grâce à l’obtention, en 2014, d’une enveloppe de 6 millions d’euros de l’État dans le cadre du programme d’investissements d’avenir (PIA) labellisé par Bpifrrance à laquelle est venue se greffer, en 2017, une seconde enveloppe de 2,2 millions d’euros, toujours dans le cadre du PIA labellisé cette fois par la Caisse des Dépôts. Avec aujourd’hui 103 adhérents parmi lesquels SNCF Réseau, Colas, Eiffage Rail, et d’autres PME et TPE de la région parisienne et de la Bourgogne Franche-Comté, MecateamCluster inaugurera son premier hall de maintenance, jeudi 17 mai.

Une zone d’activité pour la maintenance des engins de travaux ferroviaires

Sur cette zone d’activité, MecateamPlatform sera construite en trois parties, avec des ateliers de construction et de maintenance, un atelier peinture et un centre de formation. Sorti de terre depuis quelques semaines, le premier hall de maintenance de 120 mètres de long, 35 mètres de large et 10 mètres de haut, peut-être scindé en quatre zones de travail : trois fosses classiques et une trifosse de visite permettant l’expertise de la partie basse des engins de travaux ferroviaires. Côté infrastructures, ce hall, relié au réseau ferroviaire, est équipé de quatre ponts de levage de 10 et 20 tonnes dont deux peuvent être couplés pour ainsi soulever jusqu’à 30 tonnes. Des bureaux et des ateliers viennent compléter ce hall de maintenance aujourd’hui opérationnel.

"Avec ce premier hall, nous proposons une infrastructure, mais aussi une expertise et un savoir-faire, pour les entreprises qui souhaiteraient réaliser la maintenance de leurs engins", complète Frédéric Debleds. De la révision basique à la réfection d’un engin complet, ce hall de maintenance permettra de faire aussi bien de l’hydraulique, que de la mécanique ou encore de la tôlerie. Bâtiment et infrastructures compris, cette première tranche de travaux a coûté 6,2 millions d’euros. Les travaux du deuxième hall de maintenance devraient commencés dans les jours qui viennent pour un coût de 6,7 millions d’euros et une livraison en avril 2019.

Des formations initiales et continues seront dispensées sur MecateamPlatform

En plus de ces activités industrielles, MecateamPlatform hébergera un campus de formation. "Trois voies écoles sont déjà en service, explique le directeur général de MecateamCluster. Des voies de 350 mètres chacune équipées à l’identique du réseau ferré national". En effet, deux voies classiques et une voie LGV ont été matérialisées avec traverses bois et béton, caténaires et aiguillages. Un passage à niveau pédagogique avec deux demi-barrières a même été installé. Une quatrième voie école viendra compléter l’existant. Un premier bâtiment avec des salles de travaux pratiques sera entièrement rénové et livré en septembre 2018 et un second bâtiment sera construit l’année prochaine et livré en septembre 2019. D’un coût de 2,5 millions d’euros, ce dernier sera composé de bureaux et de salles de formation. "L’objectif de MecateamCluster est de proposer, avec MecateamPlatform, une zone d’activité complète, de l’industriel à la formation, initiale et continue", conclut Frédéric Debleds.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle