Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Mecaprotec Industries va investir 15 millions d'euros sur cinq ans

, , ,

Publié le

Spécialiste du traitement de surface pour l'aéronautique, Mecaprotec Industries, basé à Muret (Haute-Garonne), engage un nouveau plan d'investissements de 15 millions d'euros pour la période 2017-2021. Au programme : la modernisation de son site historique de Muret, l'extension de son usine tunisienne, le développement de nouvelles filiales et la création de 150 emplois supplémentaires.

Mecaprotec Industries va investir 15 millions d'euros sur cinq ans
La nouvelle ligne de traitement des aluminiums sera opérationnelle en septembre 2017 sur le site Mecaprotec Industries de Muret (Haute-Garonne).
© Mecaprotec Industries

Mecaprotec Industries, spécialisée dans le traitement de surface et activités connexes (non-destructif, peinture, ou usinage chimique) accélère sa croissance avec le lancement d'un plan pluriannuel de 15 millions d'euros d'investissements, qui devrait être conduit sur la période 2017-2021. L'objectif est d'accompagner la montée en cadences de certains programmes, mais aussi de poursuivre les nécessaires mutations technologiques liées à l'évolution réglementaire sur le traitement de surface et de répondre aux exigences de certains clients en matière de coûts. D'ici fin 2021, le groupe, qui compte 700 salariés, dont 400 en France, principalement à Muret, à une trentaine de kilomètres au Sud de Toulouse (Haute-Garonne), devrait créer un peu plus de 150 emplois supplémentaires, dont 70 en France.

Une nouvelle ligne automatique de traitement de surface à Muret

Une première enveloppe de 5 millions d'euros sera engagée dès cette première année, dont 1,5 million d'euros dans l'implantation sur son site historique de Muret, d'une nouvelle ligne automatique de traitement de surface dédiée aux aluminiums, basée sur de nouveaux procédés, développés en interne et compatibles avec la réglementation REACH. En cours de derniers réglages de process, cette nouvelle ligne devrait être opérationnelle dès septembre 2017. Elle remplacera une ancienne ligne d'oxydation anodique chromique et marque le lancement d'un programme de rénovation et de modernisation de ce site de Muret, qui s'accompagne d'efforts d'automatisation et de robotisation des process.

Extension de l'usine tunisienne

En parallèle, la société a engagé une extension de son site tunisien, dont la surface couverte sera portée de 4 700 m² à 7 200 m². Cette opération, qui sera bouclée d'ici la fin de l'année, doit permettre de doubler la capacité de peinture du site, pour passer de 1,7 million de pièces traitées l'an dernier à pas moins de 3,5 millions de pièces par an. "Il s'agit d'accompagner les montées en cadences de l'usine tunisienne de Stelia Aerospace et de ses partenaires locaux sur les programmes Airbus", précise Pierre Bares, directeur général délégué de Mecaprotec Industries.

Développement d'une nouvelle filiale à Nantes

Sur la base de l'acquisition, il y a quelques semaines, de la société Astec, basée à Vigneux-de-Bretagne, dans l'agglomération nantaise (Loire-Atlantique), une petite unité de 7 salariés, spécialisée dans le traitement de surface pour le secteur naval, Mecaprotec Industries prévoit de développer un nouveau site de production pour répondre aux besoins en traitement de surface et sablage d'un de ses clients implanté dans la région nantaise, le groupe Aries Manufacturing. 800 000 euros vont être investis dès cette année dans de nouveaux moyens dédiés à ces marchés aéronautique. Rebaptisé Mecaprotec Loire-Atlantique, ce site devrait voir ses effectifs portés à une vingtaine de salariés d'ici deux à trois ans. "En reprenant cette installation classée, nous avons gagné deux ans pour la concrétisation d'une implantation en région nantaise", souligne Pierre Bares. Une autre opération de croissance externe, en France ou à l'international, pourrait être concrétisée pour accompagner le nouveau plan de croissance de la société.

Mecaprotec Industries, qui affiche plus de 400 qualifications auprès d'une trentaine de donneurs d'ordres (avionneurs et grands équipementiers), travaille sur une cinquantaine de programmes aéronautiques de par le monde. La société a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 39,7 millions d'euros et compte passer le cap des 50 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel à l'horizon de 2021.

Marina Angel

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus