Mecanyvois, l'expert des machines spéciales aéronautiques s’installe au Maroc pour suivre Aerolia

La PME ardennaise Mecanyvois, spécialisée dans l’étude et la réalisation de machines spéciales et d'outillages pour l’aéronautique, s’implante à Casablanca pour suivre ses clients notamment Aerolia. Amine Slim, directeur du site tunisien de Mecanyvois et futur directeur de la filiale marocaine explique ce projet.

 

Partager
Mecanyvois, l'expert des machines spéciales aéronautiques s’installe au Maroc pour suivre Aerolia
Fin 2009, Mecanyvois crée sa filiale : Mecanyvois Tunisie à Tunis. Ce site de production "low cost" est spécialisé dans la conception et la fabrication des outillages aéronautiques, en tant que partenaire principal d'Aérolia Tunisie.

Le PME familiale Mecanyvois outre ses sites français à Carignan et Bazeilles (Ardennes dans les deux cas), s'est également implantée en Tunisie en 2009 sur un site spécialisé dans la conception et la fabrication d'outillages aéronautiques, en tant que partenaire d'Aerolia Tunisie.

Fournissant aussi Airbus, Arcelormittal, Bombardier Transport ou encore Dassault Aviation, Mécanyvois, créé en 1966, a réalise un chiffre d’affaire de 13 millions d’euros. Amine Slim, directeur de la filiale tunisienne, détaille dans un entretien pour L'Usine Nouvelle le projet d'implantation de la société à Casablanca au Maroc.

L'Usine Nouvelle : Mecanyvois va s'installer au Maroc ?

Amine Slim : Oui. Nous sondons le marché marocain depuis deux ans. Jusqu’ici, il était encore trop petit. Là, on sent un nouvel essor. Les volumes de production deviennent plus importants et les aérostructures assemblées sont plus grandes; ce qui correspond à ce que Mecanyvois a à offrir en terme de compétences.

Aujourd’hui Aerolia, notre client en Tunisie, celui pour lequel nous nous sommes implantés près de Tunis, va s'installer au Maroc, donc nous le suivons. Aerolia dispose d'ailleurs déjà d’un local temporaire sur l’Aéropole de Casablanca avec une chaîne de montage que nous avons réalisée pour eux depuis la Tunisie [en attendant la construction de l'usine Aerolia dans la zone franche du Midparc, ndlr]. Nous sommes également déjà intervenus sur le site de Bombardier au Maroc.

Quels sont les objectifs de Mecanyvois en termes d’implantation et de chiffre d'affaires au Maroc ?

Le site tunisien de Mecanyvois est installé à Fouchana près de Tunis. Nous y sommes présent depuis 2009. C'est LA référence par rapport à ce que l’on prévoit de faire ici, au Maroc. Là-bas, notre usine est passée de 200 m² à 1500 m² pour un investissement de 2,5 millions d’euros sur 5 ans. Nous allons débuter comme ça au Maroc et puis monter en puissance en même temps que nos clients. On pourra peut-être atteindre 1000 m² d’ici 4 ans. Notre filiale tunisienne réalise un chiffre d’affaires de 1,2 million d’euros, soit environ 10% de l'ensemble de l'entreprise. Nous avons à peu près les mêmes objectifs sur le Maroc.

Vous venez seulement d’initier la création de votre filiale au Maroc. Savez-vous déjà où sera située votre usine ?

En France, nous sommes assez éloignés géographiquement de nos clients, donc nous réalisons plutôt des opérations ponctuelles sur de grandes chaînes d’assemblage. En Tunisie, grâce à la proximité géographique, nous avons développé d’autres services d’entretien, de réparation, de modification, d’urgence... Au Maroc notre modèle étant le même qu’en Tunisie, nous cherchons à nous installer le plus près possible de nos clients.

Dans l’idéal, l'entreprise s’installera donc sur l’Aéropole de Nouaceur, zone gérée par l’ONDA, en second choix, le Midparc et en troisième option, Sapino, une zone industrielle un peu plus éloignée des grosses usines, mais qui reste dans la zone de l’aéroport de Casablanca.

Quels sont les autres clients que vous visez ?

Tous ceux qui font de l’assemblage au Maroc nous intéressent, en particulier dans l’aérostructure. Nous travaillons aussi bien avec les avionneurs eux-mêmes qu’avec leurs fournisseurs de rang 1 ou 2 dont beaucoup se sont installés au Maroc comme Aircelle…

En France, Mecanyvois travaillons directement avec les grands avionneurs Airbus, Dassault et Bombardier. Il n’y a finalement que Boeing avec qui l’on ne travaille pas encore, mais nous sommes également en discussions avancées avec eux. Ils ont visité nos trois sites de production en France et en Tunisie et se sont montrés intéressés. Ils achètent plusieurs millions d’euros chaque mois en outillage ; ils ont évoqué un appel d’offre ciblé.

Avez vous d'autres compétences métiers?

A l’origine, Mecanyvois faisait de l’outillage pour le secteur automobile, puis l’entreprise s’est dirigée vers l’aéronautique. L’automobile ne concerne aujourd’hui qu’une toute petite part de notre activité. Mais elle pourrait également représenter un relais de croissance pour notre filiale marocaine dans quelques années.

Entretien réalisé par Julie Chaudier à Casablanca

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

89 - OFFICE AUXERROIS DE L'HABITAT

Diagnostics techniques immobiliers ( agence nord / secteur 1)

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS