Mécachrome transforme son usine historique d'Aubigny-sur-Nère

Le mécanicien de précision Mécachrome veut automatiser ses lignes et augmenter sa production d'ici 2020. 180 postes sur 550 sont directement touchés mais l'industriel espère éviter un plan social.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Mécachrome transforme son usine historique d'Aubigny-sur-Nère

Le mécanicien de précision Mecachrome a présenté un plan de modernisation pour son usine d'Aubigny-sur-Nère (Cher), qui emploie 550 personnes. Sa mise en place débutera prochainement et s'étendra jusqu'en 2020. 5 millions d'euros sont investis pour cette "réindustrialisation", comme la qualifie la direction.

La réorganisation du site affecte directement 180 postes. Cela a déclenché un mouvement d'inquiétude dans ce bassin d'emploi déjà frappé par les difficultés des abattoirs de volaille ayant appartenu à Doux.

Mais la direction de Mécachrome se veut rassurante. Outre la quarantaine de départs en retraite attendus sur la période, "l'activité du groupe est en telle progression que nos besoins en personnel compenseront, avance Philippe Duret, DRH de l'équipementier aéronautique et automobile, qui emploie 2 800 salariés dans 14 usines en France, au Canada, en Tunisie, au Maroc et depuis quelques semaines au Portugal. Cette usine va continuer de recruter, au moins une trentaine de personnes d'ici 2020."

FO craint des délocalisations

L'usine d'Aubigny est historique au sein du groupe Mécachrome. Le groupe fondé à Colombes en 1937 s'est implanté dans le Berry après la guerre. Il y développe toujours des petites séries pour les moteurs de sports mécaniques.

Le plan prévoit l'implantation de machines automatisées et la dématérialisation des procédures. "La simplification des flux et des process vise à améliorer notre compétitivité sur les produits à forte valeur ajoutée qui font la spécialité d'Aubigny", argumente Jean-Dominique Thévenin, directeur industriel du groupe, qui espère bien qu'en devenant plus compétitif, le site berrichon décrochera de nouveaux marchés. En attendant, certaines productions seront transférées vers d'autres sites, notamment au Portugal. Ce qui alarme le syndicat FO qui dénonce cette délocalisation.

Fournisseur d'éléments moteur et d'aérostructures pour Airbus, Boeing, Safran, Renault, Porsche, Mécachrome a réalisé un chiffre d'affaires de 350 millions d'euros en 2015. Il vise 400 millions d'euros cette année.

Stéphane Frachet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS