McDonald's: Les ventes aux Etats-Unis meilleures que prévu au deuxième trimestre

(Reuters) - McDonald's a annoncé mardi une hausse plus forte que prévu de ses ventes aux Etats-Unis au deuxième trimestre, grâce à ses promotions sur les boissons et au lancement de nouveaux sandwiches.
Partager
McDonald's: Les ventes aux Etats-Unis meilleures que prévu au deuxième trimestre
Une employée de McDonald's pose devant un des restaurants de la marque à New York. McDonald's a annoncé mardi une hausse plus forte que prévu de ses ventes aux Etats-Unis au deuxième trimestre, grâce à ses promotions sur les boissons et au lancement de nouveaux sandwiches. /Photo prise le 14 juillet 2017/REUTERS/Lucas Jackson

Les ventes du groupe aux Etats-Unis pour les restaurants ouverts depuis 13 mois au moins ont progressé de 3,9% au deuxième trimestre, dépassant la prévision moyenne des analystes d'une hausse de 3,2%, selon Consensus Metrix.

Les ventes mondiales à périmètre comparable ont augmenté de 6,6%, leur meilleure performance depuis plus de cinq ans. Les analystes tablaient sur une progression de 4%.

Sous la houlette de son PDG Steve EasterBrook, arrivé en 2015, McDonald's tente d'enrayer la baisse de fréquentation dans ses restaurants américains - les plus grands contributeurs à son bénéfice- grâce à une série d'innovations, comme des sandwiches réalisés à la demande ou de nouvelles recettes.

Depuis avril, le numéro un mondial de la restauration rapide propose des boissons de toutes les tailles à un dollar et a lancé des offres ponctuelles, comme des smoothies et des frappés, à deux dollars.

Le bénéfice net ressort à 1,40 milliard de dollars (1,20 milliard d'euros) sur avril-juin, soit 1,70 dollar par action, contre 1,09 milliard de dollars, soit 1,25 dollar par action un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires a baissé de 3,4% à 6,05 milliards de dollars, contre 6,27 milliards de dollars il y a un an. Il ressort cependant au-dessus des prévisions des analystes qui tablaient en moyenne sur 5,96 milliards de dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le titre gagnait 3,1% dans les échanges d'avant-Bourse, à 156,6 dollars.

(Sruthi Ramakrishnan; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS