Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

McCormick devient filiale du chinois Yto

, ,

Publié le

Reprise. Huit millions d’euros, c’est la somme que va débourser le groupe chinois Yto pour reprendre l’entreprise McCormick France SAS à Saint-Dizier (Haute-Marne), qui devient Yto France SAS.

 
Plus important, le repreneur dont le tribunal de commerce de Chaumont a retenu hier, lundi 7 mars, le dossier, s’engage à conserver les quelques 200 emplois restant sur le site de production de composants, notamment des transmissions, pour tracteurs agricoles.
 
Il s’engage en outre à investir d’ici à 2015, dans la mise en place d’une ligne d’assemblage de tracteurs. L’effectif pourrait alors être porté à 600 salariés. Yto maintiendra également le bail locatif de la société Argo France, filiale commerciale du groupe Argo (qui distribue les tracteurs de marques Landini, McCormick et Valpadana), permettant le maintien des 50 emplois actuels.
 
Le groupe chinois, créé en 1955, spécialisé dans le machinisme agricole et les travaux publics, emploie 26 000 salariés. Il fabrique entre autres des tracteurs d’une puissance comprise entre 25 et 180 chevaux.
 
Il y a amélioré sa première offre, déposée il y a une quinzaine de jours, puisqu’il ne proposait alors que 2,5 millions d’euros et ne s’engageait pas sur le maintien de la totalité des emplois actuels.
 
Il était alors en concurrence avec un autre dossier, dont le porteur, un autre groupe chinois (Foton Level) n’était ni présent, ni représenté à l’audience d’hier.
 
McCormick SAS, contrôlée depuis 2005 par le groupe italien Argo (24 000 tracteurs par an, 2 000 salariés), était en liquidation judiciaire, avec poursuite d’activité le temps de trouver un repreneur, depuis deux mois.

 

Confrontée à des pertes de l’ordre de 13 millions d’euros, l’entreprise avait déposé son bilan quelques semaines plus tôt.
 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle