Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

MC France double ses capacités en Vendée

, ,

Publié le

La filiale du groupe Liebot, MC France, spécialisée dans les menuiseries bois-alu, a investi 28 millions d'euros sur son site de Cugand (Vendée).

MC France double ses capacités en Vendée
Atelier de production sur le site MC France de Cugand (Vendée).
© MC France

MC France a inauguré le 11 avril sa nouvelle usine de 25 000 mètres carrés à Cugand, en Vendée, qui a nécessité un investissement de 28 millions d'euros. L'activité était précédemment localisée à Clisson (Loire-Atlantique), à quelques kilomètres du nouveau site mais au-delà de la frontière départementale. MC France, filiale du groupe vendéen Liebot, revendique le premier rang français dans la fabrication de fenêtres et portes d'entrée mixtes bois-aluminium sur mesure destinées aux professionnels installateurs, un marché de niche plutôt haut de gamme.

La société emploie 277 personnes et son chiffre d'affaires s'élevait à 51,5 millions d'euros en 2013 contre 54 millions d'euros en 2012. Mais son volume d'affaires a plus que doublé en dix ans.

Process industriel inédit

La nouvelle unité a représenté 18 mois de travaux (bâtiment et installation des équipements). Elle met en œuvre un process industriel inédit dans la menuiserie bois. Les lignes ont été entièrement renouvelées avec l'installation d'un transstockeur de matières, d'un centre d’usinage bois de 67 mètres de long, spécifiquement conçu, une chaîne de finitions, une ligne de pose accessoires, une ligne de montage, etc. Le nouveau site dispose d'une capacité de production de 120 000 menuiseries par an contre 70 000 unités pour l'ancien.

Selon Laurence Liebot, responsable de la communication de l'entreprise, le segment bois-alu est relativement épargné par la baisse du marché si on le compare au reste de la menuiserie. L'alliance des deux matériaux permet "d'avoir à l'intérieur les qualités de bois, en terme de chaleur et d'isolation, et celles de l'aluminium à l'extérieur, avec ses couleurs, sa finesse et l'absence d'entretien", poursuit-elle. Ce créneau bois-alu ne représente cependant que 3 % des menuiseries vendues en France.

Emmanuel Guimard
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle