Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

MBF Aluminium investit 24,5 millions d’euros dans le Jura

, , , ,

Publié le

Le jurassien MBF Aluminium investit 24,5 millions d’euros et prévoit une cinquantaine de recrutements pour développer ses activités sur le marché du véhicule hybride.

MBF Aluminium investit 24,5 millions d’euros dans le Jura
L'entreprise produit principalement pour Renault et PSA.
© MBF Aluminium

Spécialisé dans la fonderie, l’usinage et l’assemblage de pièces en aluminium sous-pression en grande série pour l’automobile, le jurassien MBF Aluminium vient de décrocher deux importants marchés avec PSA et Renault qui devraient générer 26 millions d’euros de chiffre d’affaires sur les quatre prochaines années. "En travaillant un matériau recyclable à l’infini, nous avions anticipé la transition écologique que nous vivons aujourd’hui", confie Gianpiero Colla, président – directeur général du groupe CMV Aluminium, propriétaire de MBF Aluminium. Pour anticiper cette croissance, l’entreprise a dû planifier un investissement chiffré à 24,5 millions d’euros. 50 postes devraient être créés d’ici 2020.

De nouvelles machines de production

Reprise en 2012 par le groupe CMV Aluminium, l’entreprise produira notamment des carters du mécanisme des moteurs hybrides pour Renault et devrait alimenter les sites de production PSA de Valenciennes, dans le Nord, et Aspern, en Autriche. "PSA et Renault sont des clients historiques pour nous. Ils nous font confiance. Ce type de pièce que nous allons produire pour Renault a des phases de développement particulièrement longues et ce sont des produits qui ont une longévité de plus de 7 ans", explique Manuel Martins, directeur général de MBF Aluminium, quatre fois diplômé Best Plant par le groupe PSA. Pour cela, le jurassien va devoir s’équiper de nouvelles machines comme des presses de 2 000 tonnes ou encore des centres d’usinage 5 axes à commande numérique.

Une entrée en bourse très prochainement ?

"Nous sommes très engagés sur l’industriel et le social. Nous investissons beaucoup sur la modernisation et la robotisation de notre parc industriel, mais aussi sur la formation de nos collaborateurs", confie Gianpiero Colla. Pour cela, l’entreprise souhaite ouvrir son actionnariat et espère être côtée en bourse d’ici l’été. "L’entrée en bourse nous permettra de rester dynamique sur notre marché et de nous ouvrir au marché européen", complète-t-il. Aujourd’hui, MBF Aluminium emploie 300 salariés sur ses deux sites de Saint-Claude, au Plan d’Acier et à Étables. Avec quatre millions de pièces réalisées chaque année, l’entreprise affiche un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros et espère atteindre les 70 millions d’euros d’ici 2022.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

11/04/2019 - 17h45 -

Pour comprendre le refus des banques d'accorder un prêt, il faut se reporter aux comptes de MBF qui depuis 2013, font apparaître un montant d'autres créances aussi élevées que peu justifiées : 11 millions €. Il faut aussi se poser des questions sur la localisation de la holding CMV : elle est située au Royaume Uni, alors que les 3 filiales sont situées en France et que la holding n'a aucun salarié, que G Colla est italien Il faut aussi connaître le passé industriel de Gianpierro Colla : depuis son arrivée en France en 2007, il a mis en liquidation judiciaire une entreprise de transport et 4 entreprises de sous traitance automobile Métaltemple en Savoie, Beaud mécanique en Haute Savoie, Fumel en Aquitaine, GM&S dans la Creuse. G Colla n'a investi que 50 005 € pour reprendre MBF et il a déjà prélevé 1,7 million € de dividendes sur des résultats cumulés (2013/2016) de 2,5 millions €, en outre il a prélevé des managements fees pour 1,1 million € sur les 3 dernières années.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle