MBDA présente Perseus, son missile du futur

Dans la mythologie grecque, Perseus est celui qui est venu à bout de la Gorgone Méduse. Pour MBDA, Perseus sera capable de voler à plus de Mach 3, pourra détecter et atteindre des cibles à la fois terrestre et maritime. Un vrai missile concept, comme il y a des concepts automobiles.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

MBDA présente Perseus, son missile du futur

Le missilier européen MBDA s'est attelé au problème suite à des travaux et des consultations menées avec les marines françaises et britanniques, avec comme horizon 2030. "Le constat des militaires est simple : ils veulent un vecteur suffisamment modulaire pour atteindre des cibles terrestre et naval" explique Lionel Mazenq, chef du projet Perseus.

Or avec les capteurs actuels, ce n'est pas possible. Les missiles sont soit affectés à de petites cibles terrestres, parfois difficiles à identifier, soit à l'anti-navire, des cibles importantes et mouvantes. Et leurs capteurs et radars sont différents.

Le projet Perseus va explorer toutes les technologies pour développer des capteurs et des radars capables d'identifier plusieurs cibles, ou à même de désigner par laser une cible et la tirer très rapidement.

Trois charges groupées ou séparées

L'analogie avec les concept-cars est claire : MBDA va utiliser des technologies existantes et les "stretcher", autrement dit les étendre. Le vecteur pèserait environ 800 kilos et aurait la taille d'un Exocet.

L’une des innovations majeures est la tête de missile qui comporterait trois charges. Ces charges peuvent être éjectées individuellement pour atteindre plusieurs cibles, ou d'un seul coup.

Autre avancée par rapport aux missiles de croisière actuels, sa vitesse. Un Exocet croise un peu en-dessous de Mach 1. Perseus a l'ambition d'atteindre au moins Mach 3, voire plus, grâce à un statoréacteur, une technologie que MBDA maîtrise bien.

Naturellement, le vecteur sera furtif, "afin de bénéficier de l'effet de surprise", note Lionel Mazenq. A ce stade, MBDA mène des travaux exploratoires, qui devrait prendre une dizaine d'années.

Un premier démonstrateur pourrait voir le jour vers 2020 sans toutefois qu'il soit question de budget ou de gros sous. Ce sera pour plus tard...

Retrouvez toutes les nouveautés du salon du Bourget 2015 sur L’Usine Nouvelle.  

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS