MBDA favorable au rapprochement entre Naval Group et Fincantieri

Le fabricant de missiles fournisseur des deux fabricants de navires militaires, estime qu'il est temps de favoriser les coopérations dans l'industrie navale de défense en Europe.

Partager
MBDA favorable au rapprochement entre Naval Group et Fincantieri
Antoine Bouvier, PDG de MBDA, est favorable au rapprochement entre l'italien Fincantieri et le français Naval Group.

Dans les discussions entre l'italien Fincantieri d'une part et les groupes français Naval Group et STX d'autre part, afin de créer un Airbus Naval, il y a des avis qui comptent plus que d'autres. Et notamment celui d'Antoine Bouvier PDG de MBDA le fabricant européen de missiles. Soit l'une des rares réussites industrielles en matière d'Europe de la Défense. Sa société, créée à partir des actifs français, britanniques, italiens et allemands, s'est imposée comme le champion européen des missiles. Avec 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires, elle revendique 20% du marché mondial et tient la dragée à ses deux concurrents nords-américains Lockheed Martin et Raytheon qui bénéficient pourtant d'un fort marché domestique fermé aux sociétés étrangères.

Des programmes franco-italiens qui divergent

Sans surprise, le dirigeant s'est montré favorable à la consolidation de l'industrie européenne de défense navale. "Tout ce qui va dans un sens d'intégration et qui permettrait de renverser la vapeur dans le domaine de la coopération navale, va dans le bons sens. On ne peut pas se permettre de diverger plus encore que ce que l'on a fait aujourd'hui", a expliqué Antoine Bouvier, ce 19 septembre devant l'association des journalistes professionnels de l'aéronautique et de l'espace (AJPAE).

Cela ne l'a empêché de se montrer critique sur la situation actuelle estimant que jusque maintenant, les divergences industrielles l'avaient emporté. Concernant leurs frégates de prochaine génération, Français et Italiens se sont en effet royalement ignorés. La France a lancé le programme des FTI soit les frégates de taille intermédiaire, et les Italiens celui de PPA (Pattugliatore Polivalente d’Altura) soit des patrouilleurs de haute-mer polyvalents. "Il s'agit de deux gammes de bateaux qui ont des missions à peu près identiques mais qui sont totalement différents. Le seul point commun, ce sont les missiles MBDA. C'est une situation qui n'est pas satisfaisante", a-t-il regretté au delà de la satisfaction d'être retenu comme fournisseur par les deux marines européennes.

Choix de radars différents

Pourtant les deux pays ont montré par le passé qu'ils pouvaient travailler ensemble. La première collaboration significative remonte aux frégates Horizon dont les premiers exemplaires ont été fabriquées au début des années 2000. A l'époque, les deux pays avaient fait le choix d'une plate-forme identique, de radars identiques et d'un armement de défense aérienne commun. Mais ce temps n'a pas duré. Les divergences ont commencé à apparaître dès la génération suivante, avec les frégates multimission alors même qu'il s'agissait d'un programme en coopération entre les deux pays. La marine française avait choisi les radars de Thales, son homologue italienne ceux du fabricant domestique Leonoardo. Par ailleurs, le choix concernant certains éléments de la plate-forme diverge aussi notamment au niveau de la propulsion.

0 Commentaire

MBDA favorable au rapprochement entre Naval Group et Fincantieri

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS