Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Mauvais temps pour General Electric

,

Publié le

Les entreprises citées

Chahuté en Bourse, General Electric finit l’année 2017 dans le rouge. Le conglomérat américain a enregistré une perte nette de 6,2 milliards sur l’année, contre 8,2 milliards de profits l’an dernier. En cause, 11 milliards de dollars de charges exceptionnelles – dues à la dépréciation de certains actifs et à la réforme fiscale aux États-Unis – et une division énergie en souffrance. Celle-ci, qui représente 30 % de l’activité du groupe et englobe Alstom, affiche un résultat opérationnel en baisse de 45 %, à 2,8 milliards de dollars, et une marge opérationnelle à 7,7 %, en perte de 6 points. Mais grâce au dynamisme de ses branches aviation et santé, le conglomérat n’obtient pas une performance opérationnelle si mauvaise au global : le résultat opérationnel est de 13,8 milliards de dollars (- 10 %) et la marge opérationnelle supérieure à 12 % (- 2 points). Pour 2018, le PDG, John Flannery, se montre optimiste, insistant sur une trésorerie en progression et sur les premiers effets du plan de restructuration engagé en novembre, avec 12 000 suppressions de postes dans la branche énergie. Cela suffira-t-il à calmer les actionnaires activistes ? 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle