Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Matthias Fekl, un jeune franco-allemand pour remplacer Thévenoud au Commerce extérieur

, ,

Publié le

Suite à la démission de Thomas Thévenoud pour un "problème de conformité avec les impôts", c'est Matthias Fekl qui occupe désormais la fonction de secrétaire d'Etat au Commerce extérieur. Retour sur le parcours de ce Franco-Allemand de 36 ans, spécialiste des questions d'immigration et qui avait rallié François Hollande après l'éclatement de l'affaire DSK.

Matthias Fekl, un jeune franco-allemand pour remplacer Thévenoud au Commerce extérieur © Capture d'écran

Willkommen, bienvenue... Le jeune député PS franco-allemand Matthias Fekl a été nommé, ce vendredi 5 septembre, secrétaire d'Etat au Commerce extérieur. Il remplace ainsi Thomas Thévenoud, qui a démissionné pour un "problème de conformité avec les impôts", seulement 9 jours après son arrivée au Quai d'Orsay.

Un binational pour redresser la balance commerciale

Matthias Fekl, 36 ans, est né à Francfort-sur-le-Main en octobre 1977, d'un père allemand qui enseignait le français et d'une mère française, prof...  d'allemand. Sa double nationalité peut ainsi être vue comme un atout dans ses nouvelles fonctions, l'Allemagne étant de loin le premier partenaire commercial de la France. Après avoir fréquenté le lycée français de Berlin, il rentre au lycée Henri IV avant d'enchaîner les écoles prestigieuses : Normale sup' Lyon, Sciences-Po Paris puis l'ENA.

Une ascension politique fulgurante

Il fait ses premiers pas en politique en 2001 en prenant sa carte au Parti Socialiste. Conseiller municipal en 2008, il est également conseiller régional de la région Aquitaine. Proche de DSK, il rallie la candidature de François Hollande aux primaires socialistes après l'éclatement de "l'affaire du Sofitel". Dans la foulée de la victoire du candidat socialiste en 2012, il devient député d'une circonscription du Lot-et-Garonne et intègre la commission des Lois de l'Assemblée nationale. Spécialiste de droit public et des questions d'immigration, il rédige un rapport sur le séjour des étrangers à la demande Jean-Marc Ayrault.

Comme pour ces prédécesseurs sous la présidence Hollande - il est déjà le cinquième après Pierre Moscovici, Nicole Bricq, Fleur Pellerin, Thomas Thévenoud - sa principale mission sera de redresser la balance commerciale de la France, en déficit chronique depuis 2002 (-613 milliards d'euros en 2013).

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle