Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Martin Winterkorn, président du directoire du groupe Volkswagen: la pole position en 2012

, , , ,

Publié le

Martin Winterkorn, président du directoire du groupe Volkswagen: la pole position en 2012 © DR

En succédant à Bernd Pischetsrieder en 2007, Martin Winterkorn s'était fixé comme but de devenir n°1 mondial en 2018. Grâce à la croissance de VW et d'Audi en Chine et sa résilience sur ses autres marchés, il imagine désormais la victoire possible dès 2012.

Volkswagen aura ainsi été le seul grand constructeur à sortir renforcé de la crise. Sans compter l'accomplissement du rêve d'une vie de son président Ferdinand Piech, la réunion de Porsche et VW sous le même toit (fut-ce au prix d'un tour de passe-passe financier). Désormais, Herr Doktor Winterkorn pilote la production de plus de 6 millions de voitures. Ce qui permet d'incomparables synergies en termes d'achats et de process. Cet ingénieur de 62 ans reste cependant prudent pour 2010. Conscient que la croissance se fera à l'avenir sur des marchés à faibles marges comme le Brésil, la Chine ou l'Inde, il s'attend « à une année difficile ».

L'ex-patron d'Audi sait néanmoins qu'il pourra s'appuyer sur l'image de ses produits et sur les usines low cost d'Asie du Sud-Est de Suzuki (dont il va reprendre 19,9 %), pour garantir son avenir.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle