Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Mars donne des gages de confiance à son usine d'Orléans

, , ,

Publié le

Diaporama Le fabricant de nourriture pour chiens et chats, Mars, confie à son usine de Saint-Denis-de-l'Hôtel (Loiret) une nouvelle production de boites pour chiens. Chaque année, l'américain investit 5 millions sur ce site de 70 000 mètres carrés.

Mars donne des gages de confiance à son usine d'Orléans
Usine Mars PF de Saint-Denis-de-l'Hôtel (Loiret)
© Mars PF France

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Spécialisée dans la fabrication de nourriture pour chiens et chats vendue sous les marques Kitekat, Whiskas, Cesar et Canigou, l'usine Mars de Saint-Denis-de-l'Hôtel, près d'Orléans (Loiret), va récupérer la production d'une gamme de boites de 800 grammes, fabriquées jusqu'à présent par l'usine allemande du siège de Mars Europe, à Verden, près de Brême. "Cela représente 5 à 10 % de production supplémentaire, indique Myriam Cohen-Welgrin, PDG de Mars France. C'est une marque de confiance de nos actionnaires."

Cette usine de 230 salariés, qui vient de fêter ses quarante ans, bénéficie d'un marché en croissance. "Par exemple, la population des chats augmente de 2 % chaque année en France", illustre Mme Cohen-Welgryn.

100 000 tonnes de boites et de pochons sortent des chaînes très automatisées. Près de deux boites sur cinq partent à l'export sur tout le continent européen. A noter que Mars France importe la nourriture sèche (croquettes, biscuits) d'Allemagne et de Hongrie.

5 à 6 millions d'euros d'investissement annuel

"Pour les boites, nous travaillons en 3x8, cinq jours sur sept. Six jours sur sept pour les pochons. La demande va certainement nous amener à élargir ces plages horaires avant la fin de l'année", anticipe Stéphane Estrangin, directeur de l'usine. Pour parvenir à absorber ces volumes, le site a gagné 10 % de productivité en 2013. Parmi les investissements récents, compris dans une enveloppe de 5 à 6 millions d'euros renouvelée chaque année : un nouveau tapis de chauffage qui régule la cuisson des viandes, ce qui diminue d'autant les phases de refroidissement.

A l'avenir, l'effort d'amélioration va porter sur les économies d'eau et d'énergie. Un système de récupération de chaleur est déjà à l'œuvre sur les cuves de stérilisation. Et une nouvelle climatisation va mobiliser 1,5 million d'euros. Une somme conséquente qui s'explique par la taille de l'usine, 70 000 mètres carrés.

Mars France a réalisé un chiffre d'affaires de 701 millions d'euros en 2012.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle