Maroc : un taux de croissance de 4,8% en 2015, selon le ministère de l'Economie

Le ministère de l’économie du Maroc vient de publier dans une note ses premières estimations sur le panorama de l’économie marocaine en 2015. Selon cette publication, la croissance aurait été de 4,8%, l’an dernier. Un rythme plus soutenu que ce qui était prévu dans la loi de finances 2015. Ce en raison d’une très bonne année agricole.

Partager
Maroc : un taux de croissance de 4,8% en 2015, selon le ministère de l'Economie

Des résultats provisoires. Le ministère de l’économie et des finances du Maroc vient de publier la première mouture de son panorama économique du royaume sur 2015 (voir document complet ci-dessous).

Ainsi, la croissance du PIB en 2015 a été à 4,8%, le double de celle enregistrée en 2014. une "accélération (qui) résulte essentiellement de la bonne performance du secteur agricole qui a été marqué par la réalisation d’une récolte céréalière record (115 millions de quintaux contre 69 millions de quintaux en 2014" note la Direction du trésor et des finances extérieures (DTFE) dans cette note de conjoncture relative aux premiers résultats de l’année.

Ce chiffre est supérieur aux prévisions de la loi de finances 2015 qui tablait sur 4,4%.

Néanmoins, concernant l’indicateur essentiel à savoir la croissance des activités non agricoles, celle-ci est demeurée "modeste et ce, malgré la relative consolidation constatée en cours d’année en lien avec la bonne tenue des Marchés mondiaux du Maroc (MMM) et notamment le début de rétablissement de certains secteurs vitaux de l’économie tel le bâtiment et travaux publics".

Plusieurs indicateurs économiques se sont inscrits plutôt en amélioration, détaille la note. Le déficit commercial et celui des comptes courants se sont ainsi fortement améliorés notamment du fait de la baisse des prix du pétrole. L’inflation à 1,6% est restée faible. Le chômage a très légèrement reculé à 9,7%. Le déficit budgétaire, encore élevé à 4,7% du PIB s'est néanmoins inscrit en baisse.

D’autres indicateurs restent inquiétants notamment la très faible croissance du crédit, déjà soulignée par certains banquiers.

Mais cette année 2015, plutôt bonne donc, sera bien vite oubliée. Pour 2016, les conjoncturistes s’attendent à une croissance en baisse seulement autour des 2%, voire très en dessous comme celle émise par le Haut-commissariat au plan (1,3%), cela notamment en raison d'une récolte agricole qui s'annonce mauvaise.

Pour rappel, le Maroc a connu une croissance moyenne de 4,3% par an sur la période 2008-2013.

Maroc : premiers résultats économiques de l'année 2015

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS