Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : textile, le dernier écosystème du ministre de l'industrie

,

Publié le

Jusqu'à la veille des élections, Moulay Hafid Elalamy aura défendu son plan d'accélération industrielle en signant la création de trois nouveaux écosystèmes dans le secteur du textile.

Maroc : textile, le dernier écosystème du ministre de l'industrie © dr

Les entreprises citées

Avant fermeture définitive ? A la veille des élections législatives marocaines du 7 octobre, Moulay Hafid Elalamy ministère de l’Industrie depuis 2013 a signé avec Karim Tazi, président de l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH),  jeudi à Casablanca  trois accords portant sur le lancement de trois nouveaux écosystèmes textiles dans les filières "maille", "textile de maison" et "textile à usage technique".

Ces contrats de performance ambitionnent la création de 16 763 emplois à l’horizon 2020 avec la réalisation d’un chiffre d’affaires additionnel de 8,4 millions de dirhams dont près du tiers (2,75 millions de dirhams) à l’export.

"Les trois nouveaux écosystèmes du textile complètent la vision globale et intégrée développée pour ce secteur et assurent une croissance plus intense, une compétitivité améliorée et un positionnement plus affirmé tant à l’export, qu’au niveau du marché local" a déclaré le ministre de l'industrie à cette occasion.

Pour sa part, le président de l’AMITH a rappelé les rôles assignés à chaque écosystème. Ainsi, celui de la "maille" vise à favoriser l’émergence d’une filière intégrée pour développer à la fois une gamme de qualité et plus diversifiée.

L'écosystème "textile de maison" aidera les opérateurs de partir à la reconquête des parts de marché local et opérer un ciblage des segments les plus compétitifs à l’export.

Quant à l'écosystème "textile à usage technique", il aura pour mission de développer l’expertise technique nationale et d’attirer de nouveaux opérateurs spécialisés.

Pour réaliser les objectifs fixés, les opérateurs de la filière pourront s'appuyer sur les aides matérielles et immatérielles du Fonds de développement industriel et d’investissement (FDII).

Au total, depuis leur lancement en février 2015, les écosystèmes de la filière textile auront totalisé 36 projets d’investissement d’un montant de 1,14 milliard de dirhams générant selon le ministre 20 673 emplois.

N.D.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle