Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc Telecom : résultat net semestriel en baisse de 12,7%

Vincent Souchon , ,

Publié le

Maroc Telecom vient de publier ses résultats du premier semestre 2014. L'opérateur marocain voit son résultat net reculer de 12,7% malgré un chiffre d'affaires en hausse. Des résultats expliqués par la croissance du groupe à l'international et l'essoufflement du marché marocain.

Maroc Telecom : résultat net semestriel en baisse de 12,7%
Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom

Mauvaise nouvelle. Le bilan du premier semestre de Maroc Telecom publié le 21 juillet affiche un résultat net en baisse de 12,7% à 3 milliards de dirhams (267,8 millions d'euros), contre 3,5 milliards de dirhams (312,4 millions d'euros) au premier semestre 2013.

retour à la croissance positive

Son chiffre d'affaires connait en revanche une légère hausse de 0,7% à 14,6 milliards de dirhams (1,3 milliard d'euros) pour le premier semestre. Un retour à la croissance positive après deux années de baisse régulière.

"Le groupe Maroc Telecom confirme le retour à la croissance de son chiffre d’affaires, sous l’effet de la hausse des usages tirée par nos performances opérationnelles et la qualité de nos offres." a d'ailleurs rappelé à ce sujet dans le communiqué du groupe Abdeslam Ahizoune, président du directoire.

Par ailleurs, le résultat opérationnel avant amortissement (EBITDA) du groupe accuse de son côté une baisse de 4,4% à 8 milliards de dirhams (714 millions d'euros) sur la même période. La marge d'EBITDA de Maroc Telecom garde cependant un niveau élevé de 55,2 % malgré la baisse de 2,9 points.

Cependant, si les activités du groupe déclinent au Maroc tant au niveau du chiffre d'affaires (-2,4%) que de l'EBITDA (-7,0%), ses filiales internationales connaissent une croissance moyenne de 10,7% du chiffre d'affaires et de 4,4% pour l'EBITDA.

Le 5 mai, le groupe avait annoncé le rachat de 6 des filiales africaines de son nouvel actionnaire majoritaire, l'opérateur émirati Etisalat pour 650 millions de dollars.

"FRANCHIR UNE NOUVELLE ÉTAPE"

"L’accord conclu avec Etisalat en vue du rachat de ses activités dans six pays, sur des marchés à fort potentiel, permet au groupe Maroc Telecom de franchir une nouvelle étape de son développement en Afrique subsaharienne." a déclaré Abdeslam Ahizoune.

Pour rappel, l'acquisition des actifs d'Etisalat va permettre à Maroc Télécom de s'implanter au Bénin, Côte d'Ivoire, Niger, République Centrafricaine, Togo et Gabon par le biais de l'opérateur Atlantique Telecom.

Le 14 mai, Maroc Telecom officiellement dénommé Ittisalat Al-Maghrib (IAM) a finalisé le rachat pour 4,2 milliards de dollars par l'opérateur émirati des 53% de parts de Vivendi.

Pour l'année 2014, Maroc Telecom prévoit une légère baisse de son EBITDA et une légère croissance de ses investissements.

Par ailleurs, le président du directoire de Maroc Telecom, Abdeslam Ahizoune a annoncé que l'ANRT venait d'autoriser la commercialisation de la FITH (Fiber In The Home) et que le groupe poursuivait sa "politique volontariste de modernisation de ses réseaux en déployant le Très Haut Débit Fixe et Mobile" et ce "malgré un environnement réglementaire peu incitatif."

 

Vincent Souchon

 

 

Chiffre daffaires des filiales subsahariennes de Maroc Telecom | Create Infographics

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle