L'Usine Maroc

Maroc Telecom : repli des résultats semestriels

, , ,

Publié le

L'opérateur historique marocain a enregistré des résultats semestriels opérationnels avant amortissements en recul et un chiffre d'affaires consolidé en stagnation. En baisse au Maroc mais tiré surtout par ses filiales sub-sahariennes.

Maroc Telecom : repli des résultats semestriels
Abdeslam Ahizoune, Président du directoire de France Télécom
© IAM

Maroc Telecom vient de confirmer le 23 juillet des résultats consolidés au premier semestre avec notamment une stagnation de son chiffre d'affaires consolidé et une légère baisse de l'Ebitda.

Les Capex correspondant aux acquisitions d'immobilisations représentent environ 20% du chiffre d'affaires.

Des résultats semestriels en ligne donc avec les perspectives attendues sur l'année 2015 comme annoncé dans L'Usine Nouvelle, A périmètre comparable, ces résultats comprennent les consolidations des 6 nouveaux opérateurs africains en rappelant ainsi la stagnation du chiffre d'affaires consolidé, le léger repli de l'Ebitda et un Capex à 20% du chiffre d'affaires.

baisse de 4,1% de l'EBITDA au Maroc

Au premier semestre, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe à 8,4 milliards de dirhams (1000 dirhams = 92 euros) a reculé légèrement de 0,8%. Ce résultat s'explique par "la baisse de 4,1% de l'EBITDA au Maroc que ne compense qu'en partie la hausse de 7% de l'EBITDA des activités internationales" indique Maroc Telecom dans son communiqué.

Quant au chiffre d'affaires, victime notamment de la chute des prix au Maroc, il a connu une stagnation "du fait d'une baisse de 2% du chiffre d'affaires au Maroc, compensée par la hausse de 5,3%, du chiffre d'affaires des activités à l'international" explique l'opérateur historique. Le revenu moyen par minute (ARPM), a effectivement enregistré au deuxième trimestre une baisse annuelle de 12% selon l'ANRT, le régulateur marocain.

51 millions de clients
"Le parc du Groupe s’établit à près de 51 millions de clients au 30 juin 2015, en progression de 32% sur un an suite à l’intégration des six nouvelles filiales africaines dans le périmètre du
groupe depuis le 26 janvier 2015. L’ensemble des filiales à l’International enregistre une croissance notable de leurs parcs, en hausse de 8,6% à base comparable
"
"Le groupe Maroc Telecom confirme la solidité de ses résultats et démontre à nouveau sa capacité à résister aux multiples tentatives de destruction de valeur dans un contexte de concurrence toujours très intense. Le lancement de la 4G+ et l’essor de la fibre optique confortent le leadership historique d’innovation de Maroc Telecom" a notamment déclaré Abdeslam Ahzizoune, présoident du directoire dans le communiqué du groupe daté du 23 juillet.

Pour rappel, l'activité de France Télécom en Afrique sub-saharienne, vient d'être fortement renforcée par l'acquisition de six filiales africaines d'Etisalat. Mais celles-ci sont deux fois moins rentables que le groupe marocain. 

Maroc Telecom est désormais présent en Afrique dans 9 pays en Mauritanie, Burkina Faso, Gabon, Mali, Côte d'Ivoire, Bénin, Togo, Niger et Centrafrique.

Nasser Djama

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte