Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc Telecom : activité en hausse mais rentabilité en repli sur neuf mois

,

Publié le

 L'opérateur historique du Maroc voit son chiffre d'affaires progresser de 22% au troisième trimestre sous l'effet de l’intégration de ses filiales africaines. Hors effet des acquisitions, sur neuf mois le chiffre d'affaires global stagne et le résultat net recule de 6,2%.

Maroc Telecom : activité en hausse mais rentabilité en repli sur neuf mois
Abdeslam Ahizoune, PDG de Maroc Telecom

Facturations en hausse, résultat en baisse. C'est ce que vient de dévoiler Maroc Telecom a l'occasion de la publication de ses résultats sur neuf mois.

Sur le seul troisième trimestre, le chiffre d'affaires progresse fortement de 22% sous l'effet de l'intégration de ses nouvelles filiales africaines (rachetées à son actionnaire Etisalat l'an dernier). A périmètre comparable, le chiffre d'affaires augmente de 4,8% sur ce trimestre.

Au total indique Maroc Telecom, celui-ci compte désormais un parc de 51 millions de clients (+29%).

L'EBITDA et l'EBITA progressent  respectivement de  5,1% et 7,5% au troisième trimestre à base comparable, relève l'opérateur

Sur neuf mois, le chiffre d’affaires consolidé s'établit à 25,503 milliards de dirhams de dirhams, en hausse de 16,6%. Mais à base comparable, ce chiffre d’affaires est en hausse de seulement 1,7% du fait d’une baisse limitée de 0,2% du chiffre d’affaires au Maroc compensée par la croissance soutenue des revenus des activités à l’International (+6,5%), indique le groupe.

Sur les trois premiers trimestres, le résultat net recule lui de 6,2% à 4,32 milliards de dirhams (1 000 dirhams = 92 euros), "en raison, indique le communiqué , de la charge financière liée à l’acquisition et l’intégration des nouvelles filiales. Sur le seul troisième trimestre, la baisse du résultat net part du Groupe se réduit à -2,6% du fait de la croissance de l’activité".

Selon nos calculs la marge nette du groupe est passé de 21,08% sur les neuf premiers mois de 2014 à 16,9% sur la même période de cette année.

Pour Abdelslam Ahizoune, PDG du groupe cité dans le communiqué « Maroc Telecom renoue avec la croissance grâce à une embellie au Maroc, malgré un contexte concurrentiel difficile, et aux bonnes performances des filiales. Ces résultats traduisent le succès de nos offres sur nos marchés au Maroc et en Afrique Subsaharienne, ainsi que la pertinence de notre stratégie de différenciation par la performance et la qualité de nos infrastructures réseaux. La poursuite de nos investissements dans le très haut débit fixe et mobile viendra soutenir et consolider la croissance rentable du Groupe. ».

A noter le retour à la croissance des revenus au Maroc (+3,3% au troisième trimestre) grâce à la solidité de l'activité Fixe (+9,2%) et à la « résilience de l'activité Mobile dans un environnement qui reste très concurrentiel ».

Pour rappel, au Maroc ces derniers mois ont été marqués par le lancement de la 4g par les trois opérateurs Maroc Telecom, Meditel (Orange) et Inwi (SNI, Zain). Sur le marché marocain, le parc internet mobile de Maroc Telecom (3 et 4g) progresse d'ailleurs fortement sur neuf mois de 44,5% à 6,4 millions de lignes actives.

Enfin, pour l'ensemble de l’année, le groupe maintient ses objectifs à savoir, un chiffre d'affaires stable, à périmètre comparable, une légère baisse de l'EBITDA, à périmètre comparable et un niveau d’investissement (Capex) d'environ 20% du chiffre d'affaires, hors fréquences et licences.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle