Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : selon le FMI, une croissance de 2,3% en 2016 dans une Afrique en perte de vitesse

, , , ,

Publié le

Le Fonds monétaire international pronostique dans ses prévisions mondiales du 12 avril, un taux de croissance de 2,3% pour l'économie marocaine en 2016 et 4,1% en 2017. Pour l'Afrique subsaharienne, le FMI s'attend à 3% de croissance cette année, après avoir fortement révisé d'un point à la baisse sa prévision de janvier.

Maroc : selon le FMI, une croissance de 2,3% en 2016 dans une Afrique en perte de vitesse © DR

Quelle croissance le Maroc réalisera-t-il en 2016 ? Les institutions marocaines comme le HCP, Bank Al Maghrib ou le Centre marocain de conjoncture prévoient pour le royaume un taux inférieur à 2%.

Dans son panorama mondial de prévision de la croissance publié mardi 12 avril, le FMI pronostique 2,3% en 2016 pour le royaume. En 2017, la croissance de l'économie marocaine serait de 4,1%.

Les prévisions concernant l'Afrique subsaharienne tablent sur 3% après une forte révision à la baisse d'un point de croissance comparé à janvier dernier.      

La région Moyen-Orient, Afrique du Nord, Pakistan et Afghanistan (MENAP) s'en sortirait à peine mieux avec un taux de croissance prévu à 3,1% révisé à la baisse de 0,5 point. En 2017, la région enregistrerait un taux de croissance de 3,5%, révisé à la baisse de 0,1 point.

Ce ralentissement serait dû selon le FMI à la chute du prix du pétrole et autres matières premières. Le Fonds met également en avant des conditions extérieures défavorables pour les pays de la zone subsaharienne.

D'un côté "les pays riches en ressources naturelles souffrent de la baisse des prix des produits de base" de l'autre, "les pays pré-émergents de la région subissent le durcissement des conditions de financement à l’échelle mondiale".

Concernant la zone MENAP,  la croissance des pays exportateurs de pétrole devrait se situer en moyenne régionale à 2,9% puis 3,1% en 2017. Quant aux pays importateurs, dont le Maroc, ils devraient connaitre en 2016 une croissance de 3,5% en 2016 puis 4,2% l'an prochain.  

Sur la seule région du Maghreb, la moyenne 2016 s'établit à 2,5%, au delà du Maroc qui fera moins que l'Algérie (+3.4%).selon le Fonds.

Au niveau mondial, en début d'année, le FMI prévoyait une croissance de 3,4 % et de +3,6 % en 2017. Après ses révisions, qui ont provoqué un petit choc par leur pessismisme dans tous les milieux économiques de la planète, ses projections de croissance globale  en 2016 seraient de 3,2 % (-0,2 points) en 2016 et de 3,5 % (-0,1 point) en 2017.

Autre signe de ralentissement à l'échelle du monde, le commerce mondial ne progressera selon le Fonds que de 3,1% cette année, moins donc que la croissance du PIB mondial.

N.D.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle