Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Maroc : nouvelle commande en vue pour Alstom à Casablanca après la signature du financement par la France de l'extension du tramway

, , , ,

Publié le , mis à jour le 28/05/2015 À 20H00

Emmanuel Macron a signé avec le ministre marocain Moulay Hafid Elalamy une convention de financement sur l'extension du tramway de Casablanca. Avec de nouvelles commandes en vue de Citadis pour Alstom qui avait fourni la première phase de cette infrastructure inaugurée fin 2012.

Maroc : nouvelle commande en vue pour Alstom à Casablanca après la signature du financement par la France de l'extension du tramway © dr

A la veille de la "Réunion de haut niveau" entre les gouvernements français et marocains à Paris ce jeudi 28 mai, Emmanuel Macron, ministre français de l'Economie et Moulay Hafid El Alamy, ministre marocain de l'Industrie ont signé le mercredi 27 mai au soir une convention de financement par la France de l'extension du tramway de Casablanca.

Il s'agit de l'ouverture d'une ligne de crédit par Bercy, dite complément à la "Réserve pays émergents" RPE  dans le cadre de l'aide publique au développement conditionnée à l'acquisition de matériel français. En l'espèce sans doute des tramways Citadis Alstom.

Selon le communiqué publié par Matignon en fin d'après midi du 28 mai, l'enveloppe de financement se chiffre à 65 millions d'euros.

Inaugurée le 12 décembre 2012 par Mohammed VI et Jean-Marc Ayrault, la première ligne de tramway de Casablanca T1 comprend 31 km de voie.

Alstom avait fourni pour ce projet notamment 74 rames Citadis et une partie de l'infrastructure, déjà en partie financé par la France. D'autres entreprises françaises dont Colas avait participé au projet et RATP Dev est un des partenaires de l'exploitant Casa Tram.

Cette infrastructure fait l'objet d'un projet d'extension depuis le début.

Casa Transport, l'autorité organisatrice avait annoncé en décembre 2014 le lancement cette année des études pour la construction d'une nouvelle ligne de tramway après abandon surprise le 24 juillet dernier d'un projet de métro aérien pour des problèmes de coûts et d'insertion urbaine.

pré-étude de faisabilité

L'ingénieriste Systra avait gagné une première pré-étude de faisabilité de la T2 en 2014.

Quant à Alstom, l'ouverture de la ligne de crédit par Bercy ce 27 mai est une précondition à un contrat de vente avec Casa Transport son client pour de nouvelles rames de Citadis.

Selon les indications à L'Usine Nouvelle d'une source proche du dossier, "le contrat pour des rames Citadis entre Alstom Transport et Casa Transport pourrait intervenir dans les mois voire les semaines à venir".

Pour mémoire, Alstom a aussi toujours avec des rames Citadis, le tramway de Rabat inauguré en 2011 et qui fait lui aussi l'objet d'un projet d'extension. Le groupe français est aussi, bien sûr, chef de file du projet de TGV marocain.

En 2013 et 2014 Alstom Transport avait connu un différend commercial avec Casa Transport sur les conditions du contrat de maintenance qui le liait à la partie marocaine.

Cela avait conduit Alstom à abandonner ce contrat. Selon une source proche, le contentieux financier à ce propos a été réglé début 2015. Permettant la reprise de relations normales.

Pour rappel, à l'occasion de la visite à Paris  d'Abdelilah Benkirane chef du gouvernement marocain plusieurs accords de coopération notamment économique doivent être signés entre Paris et Rabat.

En parallèle se tient toujours à Paris un grand colloque entre les patronats des deux pays (CGEM, Medef) réunissant plus de 300 responsables d'entreprises où plusieurs conventions de coopération doivent là aussi être conclues.

Au cours de cette réunion le groupe français a signé en fin de journée une convention cadre avec Attijariwafa, première banque du Maroc sur le développement de projets ferroviaires en Afrique.

Pierre-Olivier Rouaud

 

Le tweet d'Emmanuel Macron

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle