Maroc : les patrons de l'industrie anticipent une amélioration d'activité au troisième trimestre selon le HCP

Les chefs d'entreprises industrielles marocaines s'attendent à une hausse de la production durant le troisième trimestre. Seuls les patrons des branches de l'industrie environnementale et ceux de la construction prévoient plutôt une stabilité durant cette période.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Maroc : les patrons de l'industrie anticipent une amélioration d'activité au troisième trimestre selon le HCP
Les chefs d'entreprises industrielles marocaines s'attendent à une hausse de la production durant le troisième trimestre.

L'institut des statistiques du Maroc vient de rénover la structure de son étude trimestrielle avec cinq rubriques, industrie manufacturière, industrie extractive, industrie énergétique, industrie environnementale et construction. (voir les nouveautés dans l'encadré en bas de l'article).

Plutôt optimistes. L'enquête trimestrielle de conjoncture du Haut-commissariat au plan de septembre montre des chefs d'entreprises industrielles marocaines anticipant un troisième trimestre enregistrant une hausse des principaux indicateurs.

C'est ainsi que "la production industrielle manufacturière anticipée pour le troisième trimestre devraient connaitre selon 47% des chefs d'entreprises, une hausse et, selon 21% une baisse," relève le HCP.

61% à s'attendre à une stabilité de l'activité de construction

Dans l'industrie extractive, ils sont une majorité de patrons à s'attendre à une hausse de la production.

C'est également le cas de l'industrie énergétique où "presque la totalité" des patrons prévoient une augmentation de la production impulsée par une hausse de la production et distribution d'électricité, de gaz, de vapeur et d'air conditionné.

La plupart des chefs d'entreprises du secteur de l'industrie environnementale prévoit en revanche une stabilité de la production pour le troisième trimestre. Ceux de la construction sont dans le même cas dans la mesure où ils sont 61% à s'attendre à une stabilité de l'activité. Cette dernière serait due notamment à la stabilité de l'activité au cours du troisième trimestre attendue des branches Travaux de construction spécialisés et construction de bâtiments.

Au cours du deuxième trimestre, "la production industrielle manufacturière aurait connu, selon 35% des patrons, une hausse et, selon 21%, plutôt une baisse" indique le HCP. Le niveau des carnets de commande de son côté a été estimé normal pour 62% des patrons de ce secteur.

Dans l'industrie extractive, la production aurait baissé au cours du deuxième trimestre selon la majorité des patrons de ce secteur alors que la situation des carnets de commande a été jugée d'un niveau normal.

La production dans les secteurs des industries énergétique et environnementale aurait augmenté au deuxième trimestre selon la déclaration de la majorité des chefs d'entreprises. Les carnets de commande ont été jugés d'un niveau normal par la totalité des chefs d'entreprise des deux secteurs.

Enfin, le secteur de la construction, lui, aurait connu, au deuxième trimestre pour 35% des patrons une hausse et pour 25% d'entre eux une baisse. En ce qui concerne les carnets de commande, la situation dans ce secteur a été jugée d'un niveau normal.

Dans une autre étude, Bank Al Maghrib rejoint le HCP dans le sens où les industriels s'attendent également à une reprise globale de l'activité dans les trois prochains mois.

N.D.

Réforme du dispositif des enquêtes de conjoncture auprès des entreprises selon le HCP
Le HCP vient de revoir son système d'enquête statistique. "Dans le cadre de la politique de mise à niveau de son système d’information statistique, et pour mieux répondre aux besoins des entreprises et des utilisateurs de l’information socio-économique (...), le HCP a entrepris, à partir du deuxième trimestre 2015, une rénovation majeure de son dispositif d’enquêtes de conjoncture auprès des entreprises.
Cette rénovation a été articulée, principalement, autour de l’élargissement du champ des enquêtes de conjoncture aux  entreprises opérant dans les secteurs du commerce de gros et des services marchands non financiers et de l’adoption de la nouvelle nomenclature marocaine d’activité économique (NMA2010)".

La dernier note (cf ci dessous) "présente l’appréciation des chefs d’entreprises, telle qu’elle ressort des enquêtes de conjoncture auprès des entreprises opérant dans les secteurs industriels et dans celui de la construction, réalisées par le HCP au titre du 3ème trimestre 2015".
"Cette appréciation, conclut le HCP,  porte sur l’évolution de l’activité au cours du 2ème trimestre et les pronostics pour le 3ème trimestre 2015. Pour ce qui est des appréciations des chefs d’entreprises dans les nouveaux secteurs du commerce de gros et des services marchands non financiers, elles seront diffusées et mises à la disposition des entreprises et des différents utilisateurs au 4ème trimestre 2015 et ce, après une analyse plus fine de leurs cohérences temporelle et analytique (deux ou trois trimestres au moins).

HCP : enquête trimestrielle de conjoncture au Maroc - septembre 2015

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS